Etymologie, Etimología, Étymologie, Etimologia, Etymology
FR Frankreich, Francia, France, Francia, France
Geschichte, Historia, Histoire, Storia, History

A

ac-orleans-tours
Histoire
Liste alphabetique des Termes

(E?)(L?) http://lettres.ac-orleans-tours.fr/php5/coin_eleve/etymon/presentation.htm


(E?)(L?) http://lettres.ac-orleans-tours.fr/php5/coin_eleve/etymon/

N.B.: les termes étudiés ou en cours d'élaboration présentent un lien hypertexte ; les autres non soulignés sont a priori disponibles pour des travaux d'élèves ; mieux vaut cependant en demander la confirmation.
Les liens s'ouvrant dans une nouvelle fenêtre, veillez à la refermer après consultation...

abdiquer | accroissement | anarchie | apologie | apôtre | arbitraire | archéologie | aristocratie | athée/athéisme | autarcie | autocrate | autonome/autonomie | barbare | basilique | belliciste | biennal | brumaire | casus-belli | César | chevalerie/chevalier | citoyen | clerc/clergé | code code.html | colonisation | comte | constitution | consul/consulat | décennal | démagogie | démocratie | diète | diktat | église | empereur | exode | évangiles | fédération | | floréal | frimaire | fructidor | germinal | gérontocratie | hégémonie | héliocentrisme | hérésie | histoire | hospitalier | impérialisme | institutions | kaiser | laïc | législateur | loi | matriarcat | mécène | messidor | moine/monastère | monarchie/monarque | monothéisme | nivôse | nonce | orthodoxie/orthodoxe | ostracisme | païen | pangermanisme | panhellénique | Parfait | patriarcat | paupérisation | philosophie | plèbe/plébiscite | ploutocratie | pluviôse | politique | polythéisme | prairial | pré- | prince/principauté | prolétaire | quinquennal | référendum | régalien | régence | régicide | régulier | république | révélation/révélé | révolution: | fiche1 / fiche2 | roi | séculier | sénat | social/socialisme | spartakisme | spiritualité | stratégie | temporel | thaumaturge | théocratie | théologien | thermidor | tiers-état | toge | totalitarisme | tradition | traité | tribun/ tribunat/ tribunal | tribu | triennal | triérachie/triérarque | triomphe | triumvirat | tsar | tyran | union | unitarisme | usurpateur | vendémiaire | ventôse | veto | vice- vice-.html | zélote


Erstellt: 2010-02

Angevinisches Reich (W3)

Die Bezeichnung "Angevinisches Reich" geht auf den Namen des ehemaligen Kernlandes, die Grafschaft "Anjou" (um die französische Stadt "Angers") zurück. Zu Zeiten der größten Ausdehnung um 1150-1200 dehnte sich das "Angevinisches Reich" von der schottischen Grenze bis zu den Pyrenäen in Südfrankreich. Es umfasste den östlichen Teil Irlands, England (ohne das Königreich Schottland und ohne Wales) und in Frankreich die Herzogtümer und Grafschaften Normandie, Bretagne, Maine, Anjou, Poitou, Touraine, Aquitanien, Périgord, Auvergne und Gascogne. Unter seinem Einfluß standen weiterhin der westliche Teil Irlands, das Königreich Schottland (seit 1157 in Vasallität zu England), Wales (seit 1163 in Vasallität zu England), und die Grafschaft Toulouse. Obwohl allein die Besitzungen in Frankreich wesentlich größer waren als das Kernland des französischen Königs, standen die Herrscher des "Angevinisches Reiches" mit ihren Festlandsbesitzungen in Vasallenschaft zum französischen König.

Zum Vergleich: Das Kernland der französischen Krone erstreckte sich zu dieser Zeit gerade mal von etwas nordlich von Paris bis Orléans. Selbst mit den unter seinem Einfluß bestehenden Herzogtümern und Grafschaften Flandern, Champagne und Burgund besaß die französische Krone (je nach Sichtweise) nur etwa 1/4 bis 1/2 der Fläche des "Angevinischen Reiches".

(E?)(L?) https://de.wikipedia.org/wiki/Angevinisches_Reich

Angevinisches Reich

Das "angevinische Reich" (englisch: "Angevin Empire"; französisch "Empire angevin" oder "Empire Plantagenêt") ist eine moderne Bezeichnung für den umfangreichen territorialen Besitz des Hauses Plantagenet für den Zeitraum von etwa 1150 bis zur Mitte des 13. Jahrhunderts. Der Besitz umfasste hauptsächlich die gesamte westliche Hälfte Frankreichs sowie das Königreich England.

Inhaltsverzeichnis    Name des Reiches

Das französische Adjektiv "angevin" ("von Anjou") bezeichnet die Bewohner und deren gesprochenen Dialekt aus der französischen Landschaft "Anjou" um den Hauptort "Angers". In der Antike siedelte dort der keltische Volksstamm der "Andegaven", nach denen sich die mittelalterlichen Grafen des "Anjou" im damaligen Latein entweder "comes Andecavorum" ("Graf der Angeviner") oder "comes Andegavensis" ("Graf von Anjou") nannten.

Das Anjou war das Stammland der Plantagenets, weshalb diese Familie in England oft auch als "first Angevin Dynasty" bezeichnet wird, in Unterscheidung zur "zweiten und dritten Anjou-Dynastie".

Der Begriff "Angevin Empire" selbst ist eine Wortschöpfung der jüngeren Geschichtsforschung und wurde erstmals von der britischen Historikerin Kate Norgate in ihrem 1887 veröffentlichten Werk "England under the Angevin Kings" verwendet. Dabei ist allerdings die Verwendung des Terminus Empire (Imperium, Reich) unter Historikern umstritten, da während des Mittelalters im engeren staatsrechtlichen Sinn nur das Heilige Römische Reich (Sacrum Romanum Imperium) als ein „Reich“ zu verstehen war. Zumal die Plantagenets niemals über einen imperialen Titel (imperator, augustus) verfügten, der ihnen die Herrschaft über ihren Länderkomplex legitimiert hätte.

Vielmehr bestand das "angevinische Reich" aus einer Vereinigung mehrerer Rechtstitel innerhalb der Plantagenetsfamilie. Der höchste Titel, den sie führten, war der eines Königs von England ("regi Angliæ"), mit dem allerdings ausschließlich in England Herrschaftsrechte verbunden waren, weshalb bei dem "angevinischen Reich" auch nicht von einem "englischen Reich" gesprochen werden kann, ebenso wenig wie die festländischen Gebiete englisches Hoheitsgebiet waren. Für ihre Gebiete auf dem französischen Festland verfügten die Plantagenets über die jeweils zugehörenden Rechtstitel, die ihre Herrschaft dort begründeten.

In Frankreich wird statt von einem "angevinischen Empire" vom "Empire Plantagenêt" gesprochen.


(E1)(L1) http://books.google.com/ngrams/graph?corpus=8&content=Angevinisches Reich
Abfrage im Google-Corpus mit 15Mio. eingescannter Bücher von 1500 bis heute.

Dt. "Angevinisches Reich" taucht in der Literatur nicht signifikant auf.

(E?)(L?) http://corpora.informatik.uni-leipzig.de/


(E?)(L?) http://www.wordmap.co/#Angevinisches Reich

This experiment brings together the power of Google Translate and the collective knowledge of Wikipedia to put into context the relationship between language and geographical space.


Erstellt: 2017-10

B

beneville
Histoire et généalogie

(E?)(L?) http://catherine.beneville.free.fr/

Découvrez la généalogie des Rois et Reines de France et leurs liens vers l'étranger, les personnalités féminines, les guerres de succession et la politique matrimoniale.

PERSONNALITES FEMININES

Celles qui sont présentées ici, ont joué un rôle dans l’histoire mouvementée des pays européens, soit parce qu’elles étaient des héritières très convoitées, soit parce qu’elles se sont mariées plusieurs fois, entraînant des conflits de succession, soit encore pour montrer leur influence politique. Je ne me suis pas forcément attardée su les plus connues d’entre elles, mais plutôt sur des personnalités qui m’ont intéressée .



POLITIQUE MATRIMONIALE

Le mariage de l’héritier ou de l’héritière est une des stratégies utilisée pour renforcer les liens de voisinage et se protéger des attaques extérieures, voire pour agrandir le domaine.

Plus encore, des mariages croisés permettaient de mieux assurer la fidélité des deux cotés. Et pourtant tout au long de ces époques cela ne les a pas empêché de se faire le guerre entre cousin, beau-frère ….

Voici très succinctement la politique de chaque duché ou dynastie….

La FRANCE Autres pays

GENEALOGIES

FRANCE rois de France


Erstellt: 2011-08

Bonaparte (W3)

Der Familienname "Bonaparte" kam im Mittelalter in Italien auf und sollte Erfolg verheissen (ital. "buona parte" = "gutes Los", "gutes Schicksal").

Bonaparte, Joseph, brother of Napoleon | Bonaparte, Joseph Charles, prince | Bonaparte, Louis, brother of Napoleon | Bonaparte, Louis-Napoleon, French leader | Bonaparte, Lucien, brother of Napoleon | Bonaparte, Napoleon | Bonaparte, Pierre

Bonapartists, France

Das zu Frankreich gehörende Reunion trug von1806 bis 1810 die Bezeichnung "Bonaparteinsel".

Bonaparte-Möve | Bonapartemöve

(E?)(L1) http://agora.qc.ca/mot.nsf/Dossiers/Napoleon_Bonaparte
Bonaparte Napoléon

(E?)(L1) http://agora.qc.ca/reftext.nsf/Documents/Napoleon_Bonaparte--Biographie_de_Napoleon_Bonaparte__les_institutions_imperiales_et_les_reformes_administratives_par_Hippolyte_Monin
Bonaparte Napoléon

(E?)(L1) http://agora.qc.ca/encyclopedie/recherche.nsf/Thematique?OpenForm&requete=Napol%e1on+Bonaparte
Napoléon Bonaparte

(E?)(L?) http://www.bautz.de/bbkl/n/


(E?)(L?) http://www.bonaparte.de/
Dieses Versandhaus hat den Namen etwas entfremdet in "Bon'a parte", das man vielleicht mit "gute (Wäsche-)Teile" assoziieren soll. "Apart" kann - auf ein Kleid bezogen - auch "elegant" bedeuten. Die Firma möchte jedenfalls "etwas Besonderes für unsere Kunden sein".

(E?)(L?) http://www.hagalil.com/lexikon/index.php?title=Spezial:Alle_Seiten/Kalonymus_ben_Kalonymus
Marie Bonaparte | Napoléon Bonaparte

(E?)(L?) http://www.histoire-genealogie.com/spip.php?page=plan
Egypte, une passion française depuis Bonaparte

(E1)(L1) http://www.hls-dhs-dss.ch/


(E?)(L?) http://www.napoleon.org/en/essential_napoleon/family_tree/genea-principal.html
Schautafel: Genealogie Napoleons I. und der Bonapartes (in Englisch)

(E?)(L?) http://www.newadvent.org/cathen/b.htm
Bonaparte, Charles-Lucien-Jules-Laurent

(E?)(L1) http://www.paris-pittoresque.com/rues/archives.htm


(E2)(L1) http://www.paris-pittoresque.com/rues/81.htm
Rue Bonaparte


...
Tracée en 1804 sur le ci-devant jardin de l'abbaye, cette seconde partie de la rue s'est appelée Bonaparte en 1810, puis de la Poste-aux-Chevaux, puis Saint-Germain-des-Prés, avant de recourir à sa première dénomination.
...


(E?)(L?) http://dictionary.reference.com/
Bonaparte | Bonapartist

(E?)(L1) http://www.top40db.net/Find/Songs.asp?By=Year&ID=1974
Bonaparte's Retreat - by Glen Campbell

(E?)(L?) http://www.biologie.uni-hamburg.de/b-online/birds/regdeu.htm
Bonapartemöve - Bonaparte's Gull - Larus philadelphia

(E1)(L1) http://geonames.usgs.gov/antarctic/index.html
Bonaparte-Orte in der Antarktis: Bonaparte Point | Bonaparte, Mount

(E?)(L?) http://www.vorleser.net/html/autoren.html
Bonaparte, Napoléon

(E3)(L1) http://www.wein-plus.de/glossar/B.htm
Bonaparte

(E6)(L1) http://www.weltchronik.de/bio/main.htm
Joseph Bonaparte

(E?)(L?) http://www.whoswho.de/


bonapartisme (W3)

Frz. "bonapartisme", dt. "Bonapartismus" kam 1816 auf und adressierte die "Sympathisierung mit dem politischen System der Bonaparten" (Napoleon I., III.)

(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/etymologie/bonapartisme


bonapartiste (W3)

Den Anhänger der Bonarparten findet man seit 1816 in Frankreich.

(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/etymologie/bonapartiste


(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/definition/bonapartisme


C

carmagnole (W3)

Die Verbindung von der Stadt "Carmagnola" zum "gewalttätigen Jakobiner" der französischen Revolution könnte über die "carmagnole" genannte Jacke führen. Aber auch die Singfreudigkeit der Savoyarden und insbesondere der Einwohner der Stadt "Carmagnola" könnten zum Siegeszug der "carmagnole" während der französischen Revolution geführt haben.

Seit etwa 1660 findet man in Frankreich jedenfalls die frz. "carmagniôla", eine Jacke der Landbevölkerung für festliche Anlässe. Diese verdankt ihren Namen den in Marseille ansässigen Schneidern bzw. den Arbeitern aus der piemontesischen Stadt "Carmagnola", die diese Jacke trugen. Da diese Jacke in der französischen Revolution von den Jakobinern bevorzugt getragen wurde, nahm frz. "carmagnole" ab etwa 1791 eine politische Bedeutung an. Und so findet man auch Redewendungen wie frz. "faire danser la carmagnole" = dt. "eine Tracht Prügel erhalten" oder sogar frz. "Faire danser la carmagnole à qqn." = dt. "jemanden guillotinieren". Als frz. "Carmagnole" wurden aber auch allgemein Revolutionslieder benannt, wie etwa "Madame Veto", "Dansons la Carmagnole - vive le son du canon!", "Ca ira", aber auch die "Marseillaise", die wie der Name deutlich erkennen läßt, ihren Ursprung auch in Marseille nahm. the Chant du Depart.

(E?)(L?) http://www.bartleby.com/6/1002.html
Carmagnole, a violent Jacobin.

(E1)(L1) http://www.bartleby.com/81/3068.html


(E1)(L1) http://www.chass.utoronto.ca/epc/langueXIX/dg/08_t1-2.htm
Liste des mots d'origine italienne: carmagnole (?)

(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/etymologie/carmagnole


(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/definition/carmagnole

...
1. Dansons la Carmagnole,
Vive le son,
Dansons la Carmagnole,
Vive le son du canon!
L'Histoire de France par les chansons, 1790-93, p. 101.
...


carmañola (W3)

Span. "carmañola" ist die spanische Variante von frz. "carmagnole".

(E?)(L?) http://etimologias.dechile.net/?carman.ola


Charlemagne (W3)

Die Bezeichnung frz. "Charlemagne" für "Karl der Große" bezieht sich auf lat. "Carolus Magnus". "Charlemagne" (02.04.0747 - 28.01.0814 (Aachen)) war seit 768 König der Franken und seit 800 römischer Kaiser. Das Geschlecht "Arnulfinger", aus dem er stammte, wurde später nach ihm "Karolinger" genannt.

(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/etymologie/charlemagne


(E?)(L?) http://www.france-pittoresque.com/anecdotes/archives.htm

Les écoles de Charlemagne


(E?)(L?) http://www.histoire-et-secrets.com/

Les épouses de Charlemagne


(E?)(L?) http://www.linternaute.com/actualite/histoire/mensonges-de-l-histoire-de-france/


(E?)(L?) http://www.roi-president.com/roi_de_france/liste_carolingiens.php

Charlemagne roi des Francs


(E?)(L?) http://souverainsdefrance.free.fr/

Les Carolingiens Charlemagne


(E1)(L1) http://ngrams.googlelabs.com/graph?corpus=7&content=Charlemagne
Abfrage im Google-Corpus mit 15Mio. eingescannter Bücher von 1500 bis heute.

Frz. "Charlemagne" taucht in der Literatur um das Jahr 1600 auf.

Erstellt: 2012-12

D

E

Édit de Nantes (W3)

Das "Edikt von Nantes", frz. "Édit de Nantes", führte zu einer Beruhigung zwischen Protestanten und Katholiken in Frankreich. Heinrich von Navarra, einer der Anführer der Hugenotten kam 1589 als Heinrich IV., Henri IV, auf den französischen Thron. Er trat zwar im Jahr 1593 zum Katholizismus über, aber dennoch wurde unter seiner Führung am 13. April 1598 das "Edikt von Nantes" erlassen. Darin wurde den Hugenotten die Gewissensfreiheit in ganz Frankreich gewährt, und der reformierte Gottesdienst wurde an den Orten gestattet, wo er 1597 bereits existiert hatte.

Die Bezeichnung "Édit de Nantes" verweist natürlich auf die Stadt Nantes, wo das Edikt vom König unterzeichnet wurde.

(E?)(L?) http://www.aidh.org/Biblio/Text_fondat/EditNantes/nantes02.html

Pourquoi dit-on « l'Édit de Nantes » ?

Un édit porte toujours le nom de la ville ou du château où il a été validé officiellement par le roi. Ainsi, en avril 1598, le roi Henri IV a signé et fait sceller à Nantes un texte qui allait mettre fin à 36 ans de guerre civile en établissant une certaine tolérance pour les protestants. La date exacte n'est pas connue car le rédacteur ne mentionne que le mois. Les historiens hésitent entre le 13 avril (jour de l'entrée du roi dans la ville) et le 23 avril (après le départ des ambassadeurs anglais et hollandais) ou même le 30, selon un mémoire de 1683.

Ce lien historique de l'Édit avec Nantes s'explique parce que cette cité est la dernière des villes révoltées à offrir sa soumission. Très attachés à la suprématie du catholicisme, les Nantais ont suivi avec ardeur le duc de Mercœur, gouverneur de Bretagne, dans l'opposition armée à la monarchie après que le roi Henri III eût fait assassiner les princes de Guise, chefs de la Ligue ultra-catholique, dans le château de Blois, en décembre 1588. La montée sur le trône, en août 1589, du calviniste Henri IV n'a fait que radicaliser la lutte. Ni le retour du roi au catholicisme en 1593, ni son sacre à Chartres en 1594, ni l'absolution papale de 1595, ni les offres de négociation du pouvoir royal n'ont fait bouger Mercœur qui, en misant sur une éventuelle disparition du roi ou plus sûrement sur une victoire militaire de l'Espagne de Philippe II, le grand champion international du catholicisme, a attendu la descente de l'armée royale dans le val de Loire pour marchander son ralliement.

Ce que l'histoire retient sous le nom d'Édit de Nantes est en réalité un ensemble composé du texte officiel formé d'un préambule et de 93 articles, complété par 56 articles secrets et deux règlements financiers.


(E?)(L?) http://www.aidh.org/Biblio/Text_fondat/EditNantes/index.html

L'Édit de Nantes en 30 questions

En avril 1598, le roi Henri IV impose à l'ensemble de ses sujets l'Édit de Nantes qui accorde une relative liberté de culte et des privilèges judiciaires, militaires et politiques à la petite minorité protestante dans un royaume de France où le catholicisme reste religion d'État. Cette légalisation de la cohabitation religieuse dans un État est une résolution exceptionnelle dans une Europe chrétienne qui reste presque unanimement fidèle à l'idéal de communion de foi entre le prince et ses sujets. La nouveauté de cette politique est d'autant plus grande que les États protestants demeurent très attachés au modèle de l'Église d'État et que la tendance dominante est au refoulement du protestantisme dans les états catholiques selon la logique de la Contre Réforme lancée par le Concile de Trente. À une époque où la division religieuse d'un État reste, pour la plupart des acteurs de l'histoire, synonyme de décadence à venir, et où la tolérance n'est admise que comme un moindre mal face à un danger encore plus grand, il importe de comprendre comment les Français ont pu accepter ce régime pendant presque un siècle. L'histoire de la tolérance dans la France d'Ancien Régime est celle du premier apprentissage contraint d'un statut ensuite rejeté, parce que toujours connoté négativement, avant que les mutations culturelles et politiques du XVIIIe siècle ne transforment difficilement cette pratique en valeur positive.

A partir de cet évènement emblématique aux conséquences multiples, voici, présentée en 30 questions, une vision synthétique du problème de la tolérance du protestantisme dans une France catholique.

Auteur : Guy Saupin


Erstellt: 2010-10

Esclavage (W3)

Frz. "Esclavage" geht zurück auf lat. "sclavus", "slavus" = dt. "Unfreier", "Leibeigener", griech. "sklábos" = dt. "Sklave", das abgeleitet wurde von "Slawe", da das Volk der Slawen den größten Sklavenanteil im Orient bildete.

(E?)(L?) http://anneauxdelamemoire.org/

Bienvenue sur le site Internet de l’Alliance Internationale des Anneaux de la Mémoire :
  1. Un site pour mieux faire connaître l’histoire de la traite négrière, de l’esclavage et leurs conséquences contemporaines.
  2. Un outil qui nous permet de partager les points de vue et les connaissances sur cette histoire.
  3. Un réseau pour promouvoir des relations plus équilibrées et équitables entre l’Europe, l’Afrique et l’Amérique.
L’Alliance Internationale des Anneaux de la Mémoire fut créée en novembre 2005, lors de l’Assemblée Générale de l’"Association Internationale des Maires Francophones" ("AIMF") à Antananarivo, capitale de Madagascar, sous l’impulsion de maires africains, américains et européens, de la ville de Nantes et de l'association Les Anneaux de la Mémoire.

Depuis la signature de la Charte en 2006 à Nantes, l’Alliance s’est ouverte à d’autres acteurs tels que les institutions culturelles et les bénévoles individuels, qui souhaitent aborder et développer ces thématiques. Une réunion générale de notre réseau international s'est ensuite déroulée les 4 et 5 décembre 2009 dans la ville de Limbé, au Cameroun.


(E1)(L1) http://ngrams.googlelabs.com/graph?corpus=7&content=esclavage
Abfrage im Google-Corpus mit 15Mio. eingescannter Bücher von 1500 bis heute.

Frz. "esclavage" taucht in der Literatur um das Jahr 1630 / 1770 auf.

Erstellt: 2011-05

e-stoire
Dossiers historique

(E?)(L?) http://www.e-stoire.net/


(E?)(L1) http://dossierstorique.over-blog.com/

Catégories


(E?)(L?) http://www.e-stoire.net/articles-blog.html




Erstellt: 2012-01

F

france-pittoresque
Anecdotes

(E?)(L1) http://www.france-pittoresque.com/


(E?)(L?) http://www.france-pittoresque.com/anecdotes/archives.htm
"La France pittoresque" ist eine umfangreiche Portalseite zur Geschichte Frankreichs ("portail web sur l'histoire de France"). Das Angebot ist wirklich sehr umfangreich und verspricht viele Entdeckungen. Ausser einem kleinen Pop-up beim Aufruf der Site ist mir nichts Negatives aufgefallen.

Mindestens die Artikel über die Monate unter "France hier" - "Origines des mois" passen auch zum Etymologie-Portal.

Auf dieser Seite findet man einige Anekdoten, die auch einiges zur Herkunft von Städtenamen und Begriffen aussagen. Am 28.03.2010 waren folgende Anekdoten aufgelistet:

france-pittoresque
Coutumes, Traditions

(E?)(L?) http://www.france-pittoresque.com/spip.php?rubrique1

Berceuses populaires (Les) : airs entêtants, apaisants, traversant le temps et les provinces - Quelle est la condition essentielle que doit remplir avant tout la berceuse, premier poème de l’enfant, premier chant au travers duquel, peut-être, l’imagination naissante a pu foire entrevoir à (...) -

Approvisionnement de Paris en viandes - Avant la Révolution de 1789, tous les animaux qui servaient à l’approvisionnement de Paris étaient abattus à l’intérieur de la ville, dans les tueries de la Croix-Rouge, de l’apport Paris, des rues des (...) -

Argot ancien et monderne : monde étrange d'une extraordinaire richesse - Remontant au XVe siècle et tenant son nom, d’après certains étymologistes de Ragot, célèbre truand du XVIe siècle, l’argot primitif fut d’abord un langage de Cour... des Miracles, qui eut plus tard ses (...) -

Arsin (Droit d') dans les communes de Flandre - Le mot arsin, effacé aujourd’hui de notre langue, comme le verbe ardre, ardoir dont il dérive, avait au quatorzième siècle le sens d’incendie volontairement allumé, de destruction par le feu. C’était, (...) -

Art d'antan de prendre le temps d'élaborer un véritable marron glacé - En 1910, Francis Marre met en appétit les lecteurs de La Nature en leur dévoilant les secrets de préparation du véritable marron glacé, friandise sur laquelle chacun aime à fondre la dernière semaine (...) -

Assomption : institution de la fête et Voeu de Louis XIII - Si Baronius soutient que, selon d’anciens manuscrits, la fête de l’Assomption fut instituée vers le Ve siècle, tant en Occident qu’en Orient, nous savons que Clovis Ier, roi des Francs, fit bâtir, en (...) -

Aubaine (Droit d') : histoire, abolition par l'Assemblée Constituante - De tous les temps et dans tous les pays, les législateurs ont été portés à mettre une grande différence entre les étrangers et les citoyens. Pour remonter, selon l’usage, aux Grecs et aux Romains, on (...) -

Aune des merciers, précurseur du système métrique - Avant l’établissement du système métrique décimal, qui eut lieu à la fin du XVIIIe siècle, on se servait en France des mesures les plus incommodes et les plus compliquées. L’unité de longueur était le (...) -

Avent (L') ou l'avènement du Christ - Dans la religion catholique, ce temps est celui de l’attente prochaine de l’arrivée du Rédempteur des hommes. Au XVIIe siècle on écrivait encore l’Advent, adventus, ce qui rapprochait beaucoup plus ce (...) -

Berceuses populaires (Les) : airs entêtants, apaisants, traversant le temps et les provinces - En dépit de sa monotonie, condition requise pour obtenir l’endormissement de l’auditeur, la berceuse, qui se complaît, toutes provinces confondues, dans des formes musicales rudimentaires et (...) -

Bière française (La) se hisse au tout premier rang grâce à une « fabrication scientifique » - Le bock frais, le « demi » mousseux, sont un des plaisirs de l’été, écrit en août 1930 Jacques Carolles qui se félicite de voir la brasserie française s’être alors hissée au premier rang par un effort de (...) -

Calendrier des Celtes ou des anciens Gaulois - Les druides, qui tiraient leur nom d’un mot grec ou plutôt du mot celtique deru signifiant chêne, étaient vraisemblablement chargés de régler la division du temps chez les Gaulois. Leurs années étaient (...) -

Caricaturistes (Les) du Moyen Age ornent les manuscrits de miniatures caustiques - A dater du commencement du quatorzième siècle, l’intention comique perce et devient lucide dans certaines miniatures de manuscrits, jusqu’au Livre d’Heures que l’on ouvre à l’église : peintres et (...) -

Carnaval (Origine du), saturnales, masques, fête de l'âne, du renard, du boeuf gras, Arlequin - Sans doute est-ce pour oublier les tristesses de la saison, pour tromper l’ennui des jours de pluie et de brouillard, qu’on a inventé les divertissements du carnaval, qui dérivent des saturnales (...) -

Carnaval de Nice (Alpes-Maritimes) - Le Carnaval de Nice existe depuis un temps immémorial : au Moyen Age, même au sein des circonstances les plus tragiques, il n’a pu calmer sa joie cascadeuse et frivole. En 1578, le duc Emmanuel (...) -

Cérémonial d'installation et de réception des évêques de Sées (Orne) du XIVe au XVIIe siècle - Quelques historiens nous ont transmis la description des cérémonies qu’on observait dans un grand nombre d’églises cathédrales, à la réception et à l’installation des évêques. Celles qui avaient lieu à (...) -

Chameau de Béziers ou fête de saint Aphrodise - Premier évêque de Béziers, saint Aphrodise fait l’objet d’une légende tardive selon laquelle, arrivant d’Egypte et montant un chameau, il vint dans les Gaules prêcher la doctrine chrétienne, et qu’un (...) -

Chansons populaires ou comment les siècles s'égrènent au rythme d'airs marquant leur temps - De la plus ancienne chanson populaire française qu’on connaisse, écrite en latin et composée à propos de la bataille gagnée par le roi des Francs Clotaire II sur les Saxons, en 623, à la Madelon créée (...) -

Cierge pascal (Bénédiction du), millésime de l'année - Sous une rubrique spéciale placée au jour du Samedi saint dans le Rituel de Nivelon, RITUALE SEU MANDATUM INSIGNIS ECCLESIAE SUESSIONENSIS, nous lisons deux prescriptions particulières dont (...) -

Cochon (Jeu du) à Paris - En 1425, pendant qu’une partie de la France était tombée momentanément au pouvoir des Anglais, après de longues et terribles guerres, on vit à Paris les habitudes, les coutumes et les jeux de la nation (...) -

Coiffures du XVIIIe siècle - Quand on voit avec quelle simplicité les femmes se coiffent aujourd’hui, on a peine à comprendre comment, sur la fin du dernier siècle, elles avaient été amenées à donner à leur coiffure des formes si (...) -

Coiffures provençales - Les femmes de Beaucaire, de Tarascon et d’Arles se distinguent par le mouchoir de mousseline ou de soie, bariolé de vert et de jaune, dont elles entourent leur tête. Elles aiment beaucoup les bijoux (...) -

Contre une réforme de l'orthographe dénaturant la langue française - S’indignant en 1889 contre des réformes annoncées de l’orthographe, relatives notamment à la suppression d’accents qualifiés d’inutiles et de traits d’union, ou encore à la simplification du pluriel de (...) -

Couards (Les) mettent Rouen sens dessus dessous - Le coup d’envoi de cette fête burlesque qui se déroulait à Rouen, était la présentation à la grand’chambre et à l’approche des jours gras, d’une requête en vers qui faisait aussitôt suspendre les travaux de (...) -

Cours des Miracles (Les) - Lieux de rassemblement de filous, pendards et malades simulés, les Cours des Miracles tiennent leur nom du fait que sitôt la frontière avec les rues de la ville franchies, les maux dont semblait (...) -

Courses et rondes à Montagnac (Hérault) - Il existait à Montagnac divers usages ; nous ne parlerons que des principaux. Le plus ancien de tous est celui qu’on appelle La Gerbe au Clocher. On pratiquait cet usage de la manière suivante. Le (...) -

Coutumes matrimoniales du Moyen Age - Sous la loi féodale, on ne connaissait point la formule des sommations respectueuses et l’héritière d’un fief, dès qu’elle était nubile, recevait un mari des mains du seigneur dont elle relevait. Il (...) -

Croix d'absolution placée sur les morts au Moyen Age - Il existe une coutume funèbre au sein de l’Église grecque, et qui est pratiquée dans l’empire de Russie : c’est un bandeau qui couronne le front du défunt et de la formule d’absolution que le pope lit (...) -

Cuisine bourguignonne (Vieille) - En Bourgogne, pays par excellence de l’hospitalité cordiale et généreuse, la bonne chère est de règle. Dans sa capitale comme dans ses grands centres, on trouve, aussi bien que dans la capitale de la (...) -

Danse candiote (Midi) - Dans plusieurs de nos départements du Midi, une danse, encore en usage les jours de fêtes publiques et surtout le mardi-gras, représente la danse candiote des Grecs, que grava Vulcain sur le fameux (...) -

Danses languedociennes - La plus originale des danses languedociennes est le chibalet, en français chevalet, dansée exclusivement à Montpellier. Un jeune homme monté sur un cheval de carton (qui n’est qu’un cheval postiche (...) -

Danses provençales - Dans la belle saison, chaque bourg, chaque village, chaque hameau de Provence a son jour de fête, son train. Plusieurs jours à l’avance, une vingtaine de jeunes tambourins vêtus de blanc, leurs (...) -

De l'affiche officielle d'Etat à l'affiche politique et la réclame pour spectacles - N’apparaissant guère qu’à la fin du XVIe siècle, l’affiche imprimée est dans un premier temps réservée aux annonces et renseignements officiels, sans recherche d’élégance, avant que le boniment-réclame (...) -

Des oeufs de Pâques pour tous les goûts - Nos ancêtres rivalisaient d’imagination dans la confection des œufs de Pâques : qu’ils soient ensorcelés ou à la tenaisie, destinés aux courtisans ou obtenus de vieux (...) -

Dictons, proverbes, expressions populaires de Vendée autour du tchu, dix-septième lettre de l'alphabet - Entre tous les traditionnismes, le traditionnisme vendéen, essentiellement gaulois, expose à l’inconvénient de parler crûment, notamment au chapitre des dictons, proverbes et locutions populaires, (...) -

Duels avant la Révolution de 1789 - L’usage des duels proprement dits s’est introduit chez nous vers le règne de Charles VIII ; mais au XVIe siècle et au XVIIe, la fureur de ces combats singuliers, qui, la plupart du temps, n’étaient (...) -

Épices aromatiques pour stimuler l'estomac et... rétribuer les juges ! - Selon Legrand d’Aussy, nos ancêtres avaient une véritable passion pour les assaisonnements forts, ce goût participant d’un principe d’hygiène : accoutumés à des nourritures très substantielles, qu’ils (...) -

Escarpolette (Méfiez-vous de la corde d') - Consistant à se balancer sur une corde attachée à deux arbres et sur laquelle on adapte parfois une espèce de fauteuil enveloppé d’un filet, le jeu de l’escarpolette remonterait aux fêtes données en (...) -

Etrennes et nouvel an : origine et histoire - En parlant des étrennes, on ne peut se dispenser de remonter, non pas aux Grecs, mais du moins aux Romains, inventeurs de cet usage. Le premier endroit de l’histoire romaine nous apprenant cette (...) -

Fête de l'être suprême au Champ de Mars à Paris - Le 18 floréal de l’an II (7 mai 1794), la Convention, sur la proposition de Robespierre, avait adopté par acclamation un décret dont l’article 1er était ainsi conçu : « Le peuple français reconnaît (...) -

Fête de la Gargouille à Rouen (Seine-Maritime) - Cette fête, célébrée à Rouen, était l’une des plus anciennes de la Normandie. Elle portait aussi le nom de privilège de la Fierte, et voici son origine, suivant le P. Pommeraie : « Il se forma, dit cet (...) -

Fête de la Passée d'août en Normandie - On appelle passée d’août, en Normandie, une coutume qui doit dater de fort loin. Elle a ordinairement lieu vers la fin du mois dont elle porte le nom. Dans toutes les fermes un peu considérables de (...) -

Fête de saint Prix et saint Cot (Yonne) - A huit kilomètres de la ville d’Auxerre, lorsqu’on a gravi péniblement la première des montagnes de l’ancienne route de Lyon, on découvre, au milieu d’un fertile vignoble, la petite ville de Saint-Bris. (...) -

Fête de Saint-Lazare à Autun ou cavalcade suivie d'un simulacre de siège - Avant la suppression des droits féodaux, il existait à Autun, en Bourgogne, une cérémonie annuelle bien singulière, dont l’origine inconnue à ceux même qui en profitaient, et qui, par état auraient dû en (...) -

Fête de Saint-Vincent, Sainte-Marthe et Sainte-Liliate à Collioure (Pyrénées-Orientales) - Du passage d’Annibal et de l’occupation des Romains, le Roussillon a gardé dans ses coutumes populaires des traces si puissantes, que dix-huit siècles de christianisme n’ont pu les effacer. Les deux (...) -

Fête des brandons à Régny (Loire) - Depuis longtemps, il existe dans la ville de Régny une sorte de réjouissance qui consiste en ce que tous les garçons de la ville et ceux de la campagne, au-dessus de l’âge de dix-huit ans, (...) -

Fête des Champs-Golot à Épinal (Vosges) - Il existe encore aujourd’hui dans la principale ville des Vosges, à Epinal, un vieil usage fort singulier ; c’est la fête des Champs-Golot. Qui a institué cette fête ? A quelle époque a-t-elle été (...) -

Fête des fous à Sens et à Châlons (Yonne et Saône-et-Loire) - La fête des Fous se célébrait jadis à Sens. C’était le carnaval du Moyen Age et une imitation des Saturnales. On élisait un évêque des fous, et des prêtres, barbouillés de lie et habillés d’une manière (...) -

Fête des laboureurs (Drôme) - Une des places de Montélimar porte le nom de Mai ou des Bouviers. C’est là que, le 30 avril de chaque année, les bayles et les laboureurs plantent le mai. C’est une sorte de prélude à la fête des (...) -

Fête des ménétriers en Alsace - Pfeiffertag ou Journée des Ménétriers, se célèbre tous les ans, en septembre, dans la petite ville alsacienne de Rappoltsweiler, plus familière aux mémoires françaises sous le nom de Ribeauvillé. (...) -

Fête des Omelettes (Hautes-Alpes) - Dans la commune de Guillaume Pérouse, canton de Saint-Firmin (Hautes-Alpes), se trouve un village situé près des rives de la Severaise. Les pauvres habitants qui y font leur demeure sont privés (...) -

Fête du Loup-Vert (Seine-Maritime) - Tous les ans, à Jumièges, le 23 juin, veille de la Saint-Jean-Baptiste, la Confrérie du Loup-Vert va chercher son nouveau chef ou maître dans le hameau de Conihout ; c’est là seulement que l’usage (...) -

Fête du Maestiboursch à Mouterhouse (Moselle) - Mouterhouse, village des cheminées et des vents noirs, a, indépendamment de ses fêtes religieuses, ses ducasses civiles, dont les dates s’échelonnent le long du calendrier et auxquelles se rattachent (...) -

Fêtes provençales : trains, roumeirages, olivettes - Les fêtes de la Provence recevaient généralement le nom de Trains ou de Roumeirages. C’était pour la plupart des fêtes patronales. Les instruments qui s’y faisaient communément entendre, étaient un (...) -

Fêtes révolutionnaires - Dans l’ouvrage Névrose révolutionnaire paru au début du XXe siècle, on peut lire en ce qui concerne les fêtes révolutionnaires, le passage suivant : « Un proverbe connu dit que chez nous tout se termine (...) -

Feux de la Saint-Jean en Bretagne - Dès la veille de le Saint-Jean, on voit des troupes de petits garçons et de petites filles en haillons aller de porte en porte, une assiette à la main, quêter une légère aumône : ce sont les pauvres, (...) -

Feux de la Saint-Jean le 24 juin - Lorsque le poète et romancier breton Charles Le Goffic brosse au début du XXe siècle un panorama des fêtes et coutumes populaires, il n’y a déjà plus guère de feux de la Saint-Jean qu’en Bretagne, en (...) -

Foire de la Minée à Challans (Vendée) - Cette foire est un rendez-vous annuel que donne la petite ville de Challans à tous les habitants des régions avoisinantes. A dix lieues à la ronde, du fond du bocage vendéen, des confins de la (...) -

Foire Saint-Romain (Rouen) - Il se tient à Rouen, chaque année, quatre foires, qui ont lieu en février, mai, juin et octobre : c’est du moins ce qu’indique l’Almanach de la ville ; mais en réalité, de ces quatre foires, on ne doit (...) -

Folies de Dunkerque (ancêtre du Carnaval) - Les Folies, qui donnèrent naissance au Carnaval, se célébraient à Dunkerque le 24 juin, jour de la Saint-Jean ; et elles attiraient un tel concours que souvent les curieux, ne pouvant trouver place (...) -

Football en France (Débuts du) - Le football tel que nous le connaissons aujourd’hui, bien différent de la sphéristique grecque, n’entra dans la pratique de la jeunesse française qu’à la fin de 1888 ; et c’est aux potaches de l’école (...) -

Fronde contre la libération annuelle d'un meurtrier le jour de l'Ascension en vertu de la fierte - Naguère on accourait en foule de tous les points de la Normandie, et même de l’Angleterre, admirer chaque année à Rouen, le jour de l’Ascension, le spectacle d’un meurtrier arraché à l’échafaud, (...) -

Gastronomie en Périgord, pays de la truffe, du pâté de foie et du confit - Au début du XXe siècle, deux figures de la gastronomie, Maurice Edmond Sailland, dit Curnonsky, humoriste et critique culinaire français surnommé « le prince des gastronomes », et Marcel Rouff, poète (...) -

Gent féminine : sa participation de longue date à la vie politique - Au lendemain du Congrès national des droits civils et du suffrage des femmes congrès tenu en 1908, Jean Frollo, chroniqueur du Petit Parisien, profite de l’occasion pour rappeler à ses contemporains (...) -

Grenouillage (Droit de) : un privilège seigneurial au Moyen Age ? - Au milieu du XIXe siècle, cependant que certains historiens associent volontiers le Moyen Age à une période d’obscurantisme et de tyrannie seigneuriale, vision erronée dont le caractère mensonger ne (...) -

Habitants des Landes de Gascogne (Les) - Il n’est pas besoin de sortir de France pour trouver des moeurs nouvelles et des habitudes étranges. Notre gravure reproduit l’aspect d’un costume certainement des plus singuliers, et que l’on (...) -

Jeu du Diable boiteux - Nous le connaissons tous pour nous y être livrés dans notre enfance : Un des joueurs, tenant à la main un mouchoir et sautant sur un seul pied, poursuit ses camarades ; on l’appelle le diable (...) -

Jour de rentrée scolaire au XIXe siècle - Dans son Journal d’un écolier publié en 1921, René Fournier se remémore un jour de rentrée pas comme les autres, découvrant une nouvelle école cependant que la famille avait quitté Lyon pour s’installer (...) -

Joutes et tournois - On fixe communément l’origine des tournois au XIe siècle, et l’on cite quelques gentilshommes qui en auraient été les inventeurs : l’un d’entre eux serait Geoffroi de Preuilly, mort en 1066, et sans (...) -

Joutes nautiques cettoises et lyonnaises - A la fin du XIXe siècle, les joutes sur l’eau connurent un regain d’intérêt, certains journaux sportifs en quête de choses inédites dans leur littérature spéciale s’étant avisés de les découvrir. Du (...) -

Klapperstein ou pierre des mauvaises langues (Mulhouse) - Au Moyen Age un homme qui en injuriait un autre, payait une amende de quelques sous ; si au contraire une femme « disoit vilonie à une autre », elle payait également l’amende ; mais, en outre, on (...) -

Lâcher d'oiseaux pour la Pentecôte à l'origine de curieuses enseignes - Si l’usage voulait que l’on lâchât des oiseaux pour célébrer l’entrée des rois de France à Paris, la coutume prévalait également dans les églises de la capitale pour la Pentecôte, et fut d’ailleurs à (...) -

Las Baillas, danses du Roussillon - Danses en usage dans le Roussillon, et particulièrement à Perpignan, les baillas ont lieu à des époques fixes dans chaque quartier. Alors on établit une sorte de foire dans le voisinage de l’église, (...) -

Latin de cuisine dans les prétoires - Il a fallu lutter longtemps contre l’obstination des tribunaux français à faire usage du latin dans leurs actes, et les documents empruntés à la justice ordinaire plaident en défaveur de la latinité (...) -

Loterie : origine et organisation - Lot était un mot gaulois qui signifiait une pièce de monnaie, et quelquefois exprimait une fraction de poids. Dans le XVIe siècle, on se servait, pour désigner une loterie, du nom de blanque (du mot (...) -

Luttes en Basse-Bretagne - On sait que la gymnastique était fort en honneur chez les anciens. Ils cultivaient avec soin particulier tous les exercices qui entretenaient la force et l’adresse corporelles. La plupart des (...) -

Mariage (Cérémonie du) dans le Jura - Lorsqu’un garçon a formé le dessein de se marier, un de ses amis se charge des négociations préliminaires. Sous le nom burlesque de Trouille-Bondon, il se rend chez les parents de la fille, où, après (...) -

Mariage (Cérémonie du) dans le Midi de la France - Dans une partie du midi de la France, avant la Révolution, le mariage était précédé de neuf jours par les fiançailles qu’un prêtre bénissait, et de deux à trois jours par une visite que les jeunes parents (...) -

Mariage en Vimeu : cérémonie et coutumes observées jadis - Tout mariage dans le Vimeu – région naturelle arrosée par la Vimeuse et délimitée par les vallées de la Bresle et de la Somme –, s’il était synonyme de réjouissances gastronomiques midi et soir, observait (...) -

Messes rouges - Chaque année, la Sainte-Chapelle est rendue, pour un jour, au culte : on y célèbre la messe Rouge. Le 25 octobre 1883, M. Martin-Feuillée, alors ministre de la justice, adressait aux parquets, à (...) -

Mitouries (Cérémonie des) à Dieppe (Seine-Maritime) - En 1443, les Anglais, sous les ordres du fameux Talbot, assiégeaient la ville de Dieppe. Déjà les habitants, bloqués depuis neuf mois, commençaient à perdre courage, lorsque le dauphin, fils de Charles (...) -

Mois de mai (Usages anciens liés au). Plantation du mai - Une preuve que le premier mai ramenait anciennement la fête de la Terre, c’est la manière dont se célébrait encore au XIXe siècle dans le département de la Drôme la plantation du mai. Une des places de (...) -

Muguet du 1er mai fêtant le retour véritable des beaux jours - Si la coutume de se fleurir de muguet le 1er mai s’enracine en 1907 en région parisienne et symbolise le retour véritable des beaux jours, elle puiserait son origine sous Charles IX, qui en 1561 (...) -

Noces d'autrefois dans le Loiret : savez-vous « arracher » les choux ? - Au XIXe siècle encore, notamment en Anjou et dans l’Orléanais, tout mariage supposait l’accomplissement d’un cérémonial scrupuleusement observé, impliquant de piquer le marié et la mariée jusqu’au (...) -

Nouvel An (Cartes de vœux du) - Si l’usage des étrennes nous vient des Romains (les premiers qui aient sacrifié à la déesse Strenna), celui des cartes de voeux agrémentées de quelques mots de politesse ou vierges de toute mention, et (...) -

Nouvel an (Le) et son lot d'étrennes « diaboliques » - Consistant en l’échange d’objets à l’occasion du nouvel an, la pratique d’étrennes qualifiées de « diaboliques » par les Pères et les conciles fut très tôt réprouvée et censurée par l’Eglise, au motif qu’il (...) -

Oeufs de Pâques (Les) : venus d'Orient ? - Dans nos provinces françaises, en Suisse, en Allemagne, en Angleterre, c’est une ancienne coutume d’échanger, au temps de Pâques, des cadeaux d’oeufs ornés et coloriés. Inventer de nouvelles manières (...) -

Ordre non chevaleresque de la Mouche à Miel né en 1703 - En 1703 naît l’ordre éphémère et non chevaleresque de la Mouche à Miel : créé à Sceaux par la duchesse du Maine, consacré aux fêtes et à l’amusement, ses statuts prévoient de faire jurer aux postulants de (...) -

Papeguay (Jeu du) ou tournoi de la bourgeoisie - Le jeu du papeguay, qu’on pourrait assez justement appeler le Tournoi de la bourgeoisie, remonte au commencement du quatorzième siècle. C’était un tir à l’arc, à l’arbalète ou à l’arquebuse, dont le (...) -

Pâques et bergerette (Réjouissances de) - À l’usage voulant au XIe siècle que l’archevêque de Besançon invite le jour de Pâques son clergé à dîner avant d’aller dire les grâces, s’ajoute au siècle suivant la coutume d’exécuter ensuite une danse (...) -

Pénitents blancs - Au mois de mars 1585, Henri III institua une confrérie dite des Pénitents blancs ; le costume de ces pénitents était de blanche toile de Hollande en forme d’aube, leur couvrant la tête et leur voilant (...) -

Pénitents de Limoges (Haute-Vienne) - Les treizième et quatorzième siècles, si profondément troublés par les prétentions du saint-siège à l’encontre de l’autorité souveraine des princes chrétiens et par la résistance de ceux-ci, furent une (...) -

Petit bonhomme vit-il encore ? - Le jeu du « Petit bonhomme vit encore » consiste à faire passer de main en main une paille allumée, ou, à défaut, un morceau de papier. La première personne donne ce flambeau à la seconde, en lui disant (...) -

Porcelaine "de Limoges", heureux concours du hasard et de la science - Avant la découverte fortuite d’un gisement de "kaolin" aux environs de Limoges en 1761, la France n’était en mesure de produire que des pièces en porcelaine tendre, cependant que l’Allemagne limitrophe (...) -

Poste (Histoire de la) - La France est le premier pays où le service de la poste ait été établi. C’est la France qui l’a enseigné aux autres nations. C’est elle ainsi qui a mis dans le monde une des plus puissantes ressources (...) -

Pourboire : frère cadet de la commission et symbole d'une société corrompue importé d'outre-Manche ? - Au milieu du XIXe siècle, Auguste Luchet, s’intéressant aux habitudes de la vie courante qui sous des dehors innocents sont en réalité le reflet d’une société corrompue, s’attaque sans concession et avec (...) -

Premiers journaux et premières grandes figures de la presse - Il y a un siècle, Jean Frollo, du journal Le Petit Parisien, évoque les premières grandes figures d’une presse ayant su se rendre indispensable aux hommes en répondant à leur curiosité universelle, et (...) -

Présentation des roses (Cérémonie de) au parlement de Paris - Suivant un ancien usage qui paraît s’être établi vers la fin du quatorzième siècle, les ducs et pairs de France qui avaient leur pairie dans le ressort du parlement de Paris, fussent-ils princes, fils (...) -

Procession de la Fête Dieu à Aix (Bouches-du-Rhône) - Cette procession avait été instituée, vers l’an 1462, par le roi René. Il avait emprunté, pour en faire un spectacle magnifique, tout ce que la verve poétique de ce temps savait mêler de sacré et de (...) -

Procession de la Fête-Dieu à Angers (Maine-et-Loire) - Ce fut à Angers que Bérenger ouvrit ses prédications contre la présence réelle du Christ dans l’hostie, et cette hérésie, qui semblait ouvrir de loin la voie à Calvin et à Luther, agita profondément la (...) -

Procession de Valenciennes (Nord) - La Procession de Valenciennes fut instituée dans cette ville, en reconnaissance de la faveur signalée d’un Cordon précieux dont la sainte Vierge l’entoura, en 1008, pour la délivrer du fléau de la (...) -

Procession des Flagellants - A Pérouse prit naissance, en 1259, un de ces grands mouvements religieux dont l’histoire du Moyen Age offre plus d’un exemple. « Tout à coup, dit un chroniqueur, la peur du jugement dernier saisit les (...) -

Procession des Flambarts à Dreux (Eure-et-Loir) - La procession des flambarts, dont l’origine très ancienne est inconnue, s’est constituée à Dreux jusqu’en 1790, malgré les efforts des intendants généraux pour abolir cette coutume où ils voyaient un (...) -

Procession des Harengs - Jadis, au bon vieux temps à Reims, en Champagne, avait lieu, le Mercredi-Saint de chaque année la cérémonie la plus bizarre qu’on puisse imaginer. Après le chant des Ténèbres, le clergé de Notre-Dame (...) -

Procession noire d'Evreux ou cérémonie de Saint-Vital (Eure) - On célébrait anciennement, à Notre-Dame d’Évreux, une fête singulière que l’on appelait la cérémonie de Saint-Vital. Le premier jour de mai, le chapitre avait coutume d’aller au Bois-l’Évêque, près de la (...) -

Rayonnement des universités françaises à l'étranger il y a un siècle - En 1910, un chroniqueur du Petit Parisien, observant l’affluence en France d’étudiants venus de tous les points du monde, y voit une reconnaissance de l’excellence des universités françaises qui (...) -

Rayonnement du français : quand la langue française régnait en Angleterre - Il fut un temps où la langue française s’imposait jusqu’en Angleterre, les nobles anglais envoyant leurs enfants en France, afin qu’ils y perdissent, dit Gervais de Tilbury, la barbarie de la langue (...) -

Recensement de la population : une pratique ancienne qui s'accompagnait de « rituels » - Opération destinée non seulement à dénombrer la population, mais encore à fixer notamment la quotité de certaines contributions ainsi que le nombre de conseillers municipaux, le recensement fut mis en (...) -

Règles de beauté féminine : 30 critères exigés par les auteurs de la Renaissance - Si la célèbre courtisane Lola Montès écrit en 1858 qu’il est « fort heureux pour la race humaine que tous les hommes n’aient pas exactement un goût correct en matière de beauté féminine, car si tous (...) -

Renonciation (Cérémonie de) des veuves à la communauté entre époux - Tous les lecteurs savent que la communauté dans le mariage est une espèce de société entre époux, dont l’effet consiste à mettre en commun le mobilier de chacun d’eux, les revenus de leurs bien propres, (...) -

Samain (Samhain), Toussaint, nuit d'Halloween et Fête des morts - Rebaptisée « Halloween » après que le pape Grégoire IV eût introduit en France, en 837, la Toussaint fixée au 1er novembre, la fête celtique de Samain existait voici plus de 2500 ans et se déroulait tous (...) -

Tir à l'oie et arrochage des coqs (Champagne) - En Champagne, le tir à l’oie permit jadis à tous, moyennant quelques liards rouges ou patards, de goûter à la volaille, au moins pendant l’automne. Pour décrocher une poule, un coq, une oie, et faire de (...) -

Tortures et supplices au XVIe siècle - C’est à partir du XVIe siècle qu’on se mit à chercher et à ajouter des raffinements aux supplices ; pendant les deux siècles précédents, la pénalité s’était quelque peu adoucie, on la rendit féroce. Les (...) -

Toussaint (Fête de la) : origine, histoire - La langue française désigne par cet unique mot fort heureux la solennité collective tous les saints. Cette fête ne remonte pas aux siècles primitifs du christianisme. Voici quelle en a été (...) -

Tribunaux pour enfants : prémices de leur mise en oeuvre en 1911 - En 1911, avant la discussion prochaine au Sénat d’une proposition d’établir des tribunaux pour enfants sur le modèle de ceux mis en œuvre aux Etats-Unis quelques années plus tôt, le Journal des Débats (...) -

Usages (Curieux) et droits féodaux bretons en rapport avec des fêtes religieuses - Redevances offrant un caractère religieux En certains jours de fêtes religieuses s’exerçaient parfois des droits féodaux en rapport avec la fête ; ils avaient ordinairement pour origine quelque (...) -

Vacances estivales : nécessité imposée par une vie quotidienne toute de stress pétrie ? - Dans une chronique de 1907 aux senteurs estivales, Henri d’Alméras aborde la question de la nécessité, pour le bon équilibre physiologique de ses contemporains, de prendre quelques semaines de (...) -

Vasselage (Du), droit féodal - Cet acte, lorsqu’il était régulièrement fait, était un des titres les plus utiles de tous ceux qu’un seigneur pût avoir dans ses archives, autant pour lui que pour son vassal. Il s’appelait aveu, parce (...) -

Vin et vendanges célébrés par une confrérie de gastronomes - En 1828, quelques anciens membres du Caveau moderne, société de gastronomes et d’épicuriens qui publia entre 1806 et 1815 un recueil mensuel sous le titre de Journal des Gourmands et des Belles, et (...) -


(E?)(L?) http://www.france-pittoresque.com/traditions/archives.htm

Cette rubrique vous fait régulièrement découvrir les coutumes et traditions populaires de nos régions. Les origines de fêtes traditionnelles vous y sont dévoilées, ainsi que les jeux, les moeurs de nos ancêtres et l'art de vivre autrefois.




Erstellt: 2011-01

G

H

herodote.net
Toute l'Histoire en un clic

(E?)(L?) https://www.herodote.net/web/webmestrephemeride.php



© Herodote.net


(E?)(L?) https://www.herodote.net/

Accueil Actualités Événements Personnages Récits Documents Patrimoine Médias Livres Éducation


(E?)(L?) https://www.herodote.net/encyclopedie/dico.php

Dictionnaire - Les mots de l'Histoire


(E?)(L?) https://www.herodote.net/plandusite.php

Plan du site

Retrouvez les articles du site Herodote.net en suivant les liens de cette page.

Certains liens sont réservés aux Amis d'Herodote.net et signalés par une icône.




(E?)(L?) https://www.herodote.net/histoire/recits_liste.php

  Nos dossiers

Sociétés et moeurs Arts et Lettres Notre époque Guerres mondiales Apogée de l'Europe Le temps des Révolutions Renaissance et Réforme Moyen Âge Haut Moyen Âge Antiquité Haute Antiquité et Préhistoire Biographies Europe Afrique Asie et Océanie Amériques


Erstellt: 2016-12

histoire-en-ligne
Histoire en Ligne

Die Französische Geschichte

(E?)(L?) http://www.histoire-en-ligne.com/


(E?)(L?) http://www.histoire-en-ligne.com/spip.php?page=plan

Plan du site




Erstellt: 2010-06

histoire-et-secrets
Histoire et Secrets

(E?)(L?) http://www.histoire-et-secrets.com/

Histoire de France

Déplier Fermer Des Carolingiens aux Capétiens Déplier Fermer Enigmes de l'Histoire Déplier Fermer Favorites Royales Déplier Fermer Guerres Mondiales Déplier Fermer Généalogies des Rois de France Déplier Fermer Histoire des Reines Déplier Fermer Histoire des Rois Déplier Fermer Les enfants illégitimes de Louis XIV Déplier Fermer Les enfants naturels de Louis XV Déplier Fermer Les enfants royaux Déplier Fermer Les tournants de l'Histoire Déplier Fermer Membres de la famille Royale Déplier Fermer Princesses au destin brisé Déplier Fermer Reines de Jadis Déplier Fermer Sous l'Empire Napoléonien Déplier Fermer Un Tableau, une Histoire Histoire du Monde

Déplier Fermer A la cour d'Angleterre Déplier Fermer Généalogies des souverains d'Angleterre Déplier Fermer L'Egypte des Pharaons Déplier Fermer Mythologie Grecque Déplier Fermer Reines d'Espagne Déplier Fermer Reines des Belges Déplier Fermer Sous la Russie Impériale Déplier Fermer Tragédies Impériales


Erstellt: 2013-08

(E?)(L?) http://www.histoire-et-secrets.com/

Sur le Site Histoire-et-Secrets.com, je place à votre disposition des contenus de recherches personnelles sur l'Histoire de France et du Monde, des Biographies de personnages historiques...

Mais vous trouverez également un regard sur l'Histoire à travers les romans ou portée au cinéma et à la télévision...

Anaïs Geeraert

Histoire de France Histoire du monde En savoir plus...


(E?)(L?) http://www.histoire-et-secrets.com/links.php?lng=fr

Si le lien ne fonctionne pas, contactez le webmestre pour l'en informer. Annuaires Forums d'Histoire Forums et sites de Lecture Partenaires Sites et Blogs d'Histoire Sites, Blogs et Forums d'Amis


Erstellt: 2010-09

histoire-image.org
Histoire par l'Image

(E?)(L?) http://www.histoire-image.org/

L’Histoire par l’image explore l’Histoire de France à travers les collections des musées et les documents d'archives.

Ce site s’adresse aux enseignants et à leurs élèves mais aussi aux curieux et à l'amateur d'art et d'histoire. Actuellement en ligne sur L’Histoire par l’image : 2420 œuvres, 1308 études et 119 animations


(E?)(L?) http://www.histoire-image.org/site/rech/thematique.php

Recherche thématique

Politique Nation Vie politique Relations internationales Institutions Économie et société

Populations Activités économiques Sciences et techniques Monde du travail Religion Culture Célébrations Vie artistique et intellectuelle Loisirs Médias


(E?)(L?) http://www.histoire-image.org/site/rech/recherche_index.php

A


(E?)(L?) http://www.histoire-image.org/site/rech/recherche_index.php

B


(E?)(L?) http://www.histoire-image.org/site/rech/recherche_index.php

C


(E?)(L?) http://www.histoire-image.org/site/rech/recherche_index.php

D


(E?)(L?) http://www.histoire-image.org/site/rech/recherche_index.php

E


(E?)(L?) http://www.histoire-image.org/site/rech/recherche_index.php

F


(E?)(L?) http://www.histoire-image.org/site/rech/recherche_index.php

G


(E?)(L?) http://www.histoire-image.org/site/rech/recherche_index.php

H


(E?)(L?) http://www.histoire-image.org/site/rech/recherche_index.php

I


(E?)(L?) http://www.histoire-image.org/site/rech/recherche_index.php

J


(E?)(L?) http://www.histoire-image.org/site/rech/recherche_index.php

K


(E?)(L?) http://www.histoire-image.org/site/rech/recherche_index.php

L


(E?)(L?) http://www.histoire-image.org/site/rech/recherche_index.php

M


(E?)(L?) http://www.histoire-image.org/site/rech/recherche_index.php

N


(E?)(L?) http://www.histoire-image.org/site/rech/recherche_index.php

O


(E?)(L?) http://www.histoire-image.org/site/rech/recherche_index.php

P


(E?)(L?) http://www.histoire-image.org/site/rech/recherche_index.php

Q


(E?)(L?) http://www.histoire-image.org/site/rech/recherche_index.php

R


(E?)(L?) http://www.histoire-image.org/site/rech/recherche_index.php

S


(E?)(L?) http://www.histoire-image.org/site/rech/recherche_index.php

T


(E?)(L?) http://www.histoire-image.org/site/rech/recherche_index.php

U


(E?)(L?) http://www.histoire-image.org/site/rech/recherche_index.php

V


(E?)(L?) http://www.histoire-image.org/site/rech/recherche_index.php

X


(E?)(L?) http://www.histoire-image.org/site/rech/recherche_index.php

y


(E?)(L?) http://www.histoire-image.org/site/rech/recherche_index.php

Z


(E?)(L?) http://www.histoire-image.org/site/rech/recherche_index.php

1/9


Erstellt: 2015-11

I

intra-bonapartiste (W3)

Was "intra-bonapartiste" genau bedeutet wird auf der Seite nicht erklärt. Das selten vorkommende Wort findet man 1874 bei Flaubert in einem Ausdruck "Luttes intra-bonapartistes" = "inner-bonapartistische Kämpfe".

(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/definition/intra-bonapartiste


J

K

L

Le roi est mort, vive le roi!
Der König ist tot, es lebe der König! (W3)

Die Inthronisierungsformel der Erbmonarchie (der französischen Könige) sollte die Kontinuität der Regierungsgewalt zum Ausdruck bringen und sicherstellen.
Heute dient diese Formel dazu, die Beharrlichkeit von bestimmter Einrichtungen (in ironischer Weise) zum Ausdruck zu bringen.

(E2)(L2) http://www.blueprints.de/wortschatz/

Mit dem Ausruf "Le roi est mort, vive le roi!" (Der König ist tot, es lebe der König!) wurde in Frankreich durch einen Herold der Tod des Königs verkündet. Es wurde so zum Ausdruck gebracht, dass in einer Erbmonarchie ohne besondere Ernennung der Thronfolger der neue König ist.

Heute sagen wir "Le roi est mort, vive le roi!", um etwas spöttisch zum Ausdruck zu bringen, wenn nach einem Ereignis alles beim Alten bleibt.

(© blueprints Team)


linternaute.com - 30Le
30 lieux exceptionnels qui ont fait l'histoire de France

(E?)(L?) www.linternaute.com/sortir/magazine/1244036-30-lieux-qui-ont-fait-l-histoire-de-france/

De la Gaule aux Francs, en passant par l’empire carolingien, la route est longue pour arriver jusqu’à la France d'aujourd'hui. Zoom sur quelques grands lieux qui ont marqué l’histoire de l’Hexagone.
...


Erstellt: 2016-08

linternaute
Les plus gros mensonges de l'histoire de France
Was ist falsch an der französischen Geschichte

(E?)(L?) http://www.linternaute.com/actualite/histoire/mensonges-de-l-histoire-de-france/

Du petit arrangement avec les faits à la vraie imposture, l'histoire a souvent été réécrite avant d'arriver jusqu'à nous. Un détournement opéré plus ou moins consciemment par les historiens, les romanciers, les politiques au fil des années pour construire une représentation commune, et si possible valorisante, du passé. A défaut d'être à proprement parler instrumentalisée, l'histoire est donc souvent déformée pour assurer la cohésion de la société, en particulier en période de crise. De Vercingétorix à Napoléon, voici quelques petits et gros mensonges, parfois encore enseignés en classe.

Lire la suite


Erstellt: 2012-05

linternaute.com
Testez vos connaissances sur les mythes et légendes de France

(E?)(L?) http://www.linternaute.com/sortir/questionnaire/fiche/18225/d/f/1/

Quiz: Testez vos connaissances sur les mythes et légendes de France

Mystères de l'histoire de France, personnages nés du folklore de nos régions, ces légendes nourrissent toujours notre imaginaire. Saurez-vous percer le secret des mythes et légende de notre terroir ?
...


Erstellt: 2013-07

M

N

Napoleon (W3)

Der Vorname "Napoleon" geht zurück auf die Bedeutung "Neue Stadt", "Neustadt". Möglicherweise kamen die Vorfahren von "Napoleon" aus "Neapel", der von griechischen Kolonisten gegründeten "Neustadt" in Italien.

Ein andere Variante stellt "Napoleone" in Beziehung zu "Nibelungen" (das mit "Nebel" zusammen hängen soll), was durch ältere Varianten wie "Nuvolone", "Nebulone" rückverfolgt werden kann.

Eine weitere These führt "Napoleon" zurück auf eine Kombination griech. "neapolis" = "Neue Stadt" und "leon" = "Löwe", also etwa "der Löwe der neuen Stadt".

The Napoleonic Period, 1799–1815

b. The First Empire 1804, May 18

Napoleon's Empire, 1812

Napoleon Bonaparte | Napoleon I, French emperor | Napoleon III, emperor of France | Napoleonic Wars

St. Helena, Napoleon's imprisonment on

(E?)(L?) http://www.babynamewizard.com/namipedia/boy/n


(E?)(L?) http://www.bahnurlaub.de/zugliste.php


(E?)(L?) http://www.bahnurlaub.de/zug_details144.html
Napoleon Route Express

Napoleon III
DATES: 1808–1873
VARIANTS: Originally Charles Louis Napoleon Bonaparte. Known as Louis Napoleon.
...

(E?)(L1) http://www.bartleby.com/66/a12.html
Bonaparte, Napoleon | Napoleon Bonaparte III | Napoleon Bonaparte

(E1)(L1) http://www.bartleby.com/81/N1.html
Napoleon III.

(E?)(L?) http://www.bautz.de/bbkl/n/


(E2)(L1) http://www.beyars.com/kunstlexikon/lexikon_n_1.html
Napoleon-III.-Stil | Napoleon-Stil

(E2)(L1) http://www.beyars.com/lexikon/lexikon_n_1.html
Napoleon-Dose

(E?)(L?) http://www.bmlisieux.com/curiosa/napoleon.htm

Lettres de Napoléon à Joséphine


(E?)(L1) http://www.br-online.de/podcast/mp3-download/bayern2/mp3-download-podcast-kalenderblatt.shtml


(E?)(L1) http://www.cigarettespedia.com/
Napoleon als Zigarettenmarke

(E?)(L?) http://www.classic-literature.co.uk/classic-literature.asp


(E?)(L?) http://www.cocktaildreams.de/infos/ingredients.php
Mandarine Napoleon

(E?)(L?) http://www.come.to/napoleon
The Napoleon Bonaparte Internet Guide

(E?)(L?) http://www.comedix.de/lexikon/db/napoleon.php

...
Napoleon I.
Andeutungen auf den Kaiser der Franzosen finden sich in einigen Asterix-Bänden, auch wenn dessen Name natürlich nicht genannt wird. Schon im Album "Asterix und Kleopatra" wird ein Zitat Napoleons parodiert, das dieser beim Anblick der Pyramiden in Ägypten ausgesprochen hat. Auf Seite 23 sagt nämlich Miraculix zu Obelix: "2000 Jahre blicken von diesen Pyramiden auf uns herab, Obelix!" Eine weitere Reverenz an den Kaiser darf auch die von Osolemirnix an Prätor Crassus Vampus gerichtete Feststellung in "Asterix auf Korsika" gewertet werden: "Ein Kaiser, den die Korsen akzeptieren, muß Korse sein!".
...


(E?)(L?) http://www.cut-the-knot.org/
First Napoleon Point | Napoleon Points | Napoleon's Theorem, a generalization | Napoleon's Theorem by Plane Tesselation | Napoleon's Theorem, two proofs | Napoleon's Theorem, complex variables | Napoleon's Theorem, circle incidence | Second Napoleon Point | Napoleon's Propeller

(E?)(L?) http://www.deichmann.com/website/schuhtipps_mode_abisf.php
Napoleonkragen

(E?)(L?) http://www.damals.de/damals_static/zeitpunkte/dms_zeitp_nach_chr.php?suche=1&suche_volltext=Napoleon
u.a.:

(E?)(L?) http://www.dradio.de/suche/?action=search&uri=suche%2F&q=KALENDERBLATT&ss=kalenderblatt&sp1=1&sort=date%3AD%3AR%3Ad1&num=50


(E?)(L?) http://www.djfl.de/entertainment/djfl/f.html
Für kurze Zeit Napoleon | Napoleon - Abenteuer auf vier Pfoten

(E?)(L?) http://www.fernsehserien.de/index.php?abc=N
Napoleon (F/USA/J/D 2002) | Napoleon und Europa (F 1991) | Spion im Dienste Napoleons (F 1971-1974)

(E?)(L1) http://www.geschichte-s-h.de/vonabiszindex.htm
Napoleonische Kriege

(E?)(L?) http://gutenberg.spiegel.de/index.php?id=19&autorid=213&autor_vorname=+Christian+Dietrich&autor_nachname=Grabbe
Christian Dietrich Grabbe: 1831 Napoleon oder Die hundert Tage

(E?)(L1) http://www.historicum.net/themen/napoleon-bonaparte/

Napoleon Bonaparte
...
Mit dem Online-Lexikon „Napoleon Bonaparte“ wollen wir einem breiten Publikum die Möglichkeit bieten, sich schnell über wesentliche Daten, Fakten und Begriffe zu informieren. Die einzelnen Artikel sind deshalb bewusst knapp gehalten. Das Angebot versucht aber, unterschiedliche Aspekte von Napoleons Wirken und Nachwirken zu berücksichtigen: Vorgestellt werden zentrale Persönlichkeiten ebenso wie wichtige politische Ereignisse, der Kulturbereich und - als Reminiszenz an den (ehemaligen) „Standort“ des Projekts - die Verbindung Napoleons zu Aachen.
...
Themen | Zeitleiste | Bildergalerie | Literatur | Links | Redaktion


(E1)(L1) http://www.hls-dhs-dss.ch/
Napoleon I. | Napoleon III. | Napoléon (Münze)

(E?)(L?) http://www.hls-dhs-dss.ch/textes/d/D30546.php
...
Im Glarnerland wurde Ende der 1940er Jahre noch mit "Napoleon" gerechnet.
...

(E?)(L?) http://www.jostimages.de/galerie/unterwasserwelt/napoleon.html
Napoleon als Fisch

(E?)(L?) http://www.linotype.com/search-alpha-n.html
Napoleon als Schriftfamilie: ITC Napoleone™ Slab

(E?)(L?) http://www.logoslibrary.eu/pls/wordtc/new_wordtheque.w6_home_author.home?code_author=15833&lang=EN


(E?)(L?) http://www.logoslibrary.eu/pls/wordtc/new_wordtheque.w6_home_author.home?code_author=18855&lang=ES


(E?)(L?) http://www.logoslibrary.eu/pls/wordtc/new_wordtheque.w6_home_author.home?code_author=18853&lang=FR


(E?)(L?) http://www.logoslibrary.eu/pls/wordtc/new_wordtheque.w6_home_author.home?code_author=18854&lang=IT
Bonaparte Napoleon | Bonaparte Napoléon

(E?)(L?) http://www.logoslibrary.eu/pls/wordtc/new_wordtheque.w6_start.doc?code=24413&lang=fr

Author: Bonaparte Napoleon

Title: LETTRES DE NAPOLÉON À JOSÉPHINE


(E?)(L?) http://www.mathpages.com/home/kmath270/kmath270.htm
Napoleon's Theorem

(E?)(L?) http://www.mathpages.com/home/kmath408/kmath408.htm
Napoleonic Vectors

(E?)(L?) http://www.moviemaze.de/media/trailer/
Napoleon Dynamite

(E?)(L?) http://www.museumofhoaxes.com/hoax/history/index


(E?)(L?) http://www.napoleon.org/

The Fondation Napoléon (founded in 1987) is a registered charity committed to the encouragement of the study of and interest in the history of the First and Second Empires and the preservation of Napoleonic heritage.


(E?)(L?) http://195.154.144.20/en/reading_room/timelines/index.asp?onglet=1

IMPERIAL FAMILY MILITARY HISTORY GEOPOLITICS AND DIPLOMACY ECONOMICS AND SOCIETY


(E?)(L?) http://195.154.144.20/en/reading_room/timelines/index.asp?onglet=1

IMPERIAL FAMILY GEOPOLITICS AND DIPLOMACY ECONOMICS AND SOCIETY


(E?)(L?) http://195.154.144.20/en/reading_room/timelines/files/472315.asp

Geopolitics and diplomacy
150 years ago - 1858
Our end-of-year timeline recapping the major and minor events of 1858.
...


(E?)(L?) http://www.napoleonica.org/
Digitalised primary source material (including correspondence) related to the two empires. For researchers.


Objectifs:

La Fondation Napoléon conduit le projet Napoleonica pour mettre à disposition des chercheurs, des enseignants ou tout simplement des passionnés, une matière brute encore largement inexploitée qu'ils auront à sculpter pour faire progresser la connaissance et la réflexion sur deux moments essentiels de l'histoire de France. Pour ce faire, la Fondation Napoléon propose sur Internet des archives et des documents du Premier et du Second Empire, sous forme de collections numériques structurées et documentées. Chaque collection est choisie en fonction de sa valeur historique ou esthétique, dans le cadre de partenariats institutionnels prestigieux.


(E?)(L?) http://www.napoleon-online.de/

...
Napoleon Online ist das deutschsprachige Internet-Portal, das sich mit allen Aspekten der Napoleonischen Zeit sowie der Epoche der Revolutionskriege befasst. Der primäre Fokus liegt auf den Gebieten der Militär- und Kriegsgeschichte, diverse Partnerseiten befassen sich aber auch mit den zivilen und politischen Begebenheiten der damaligen Zeit. Ein sehr reges Diskussionsforum ergänzt das Portal.
...


(E?)(L?) http://www.newadvent.org/cathen/n.htm
Napoleon I (Bonaparte) | Napoleon III

(E1)(L1) http://www.reppa.de/lex.asp?ordner=n&link=Napoleon.htm

...
Eigentlich "Napoleon d´or", ist die volkstümliche Bezeichnung für die noch unter dem Konsulat von Napoleon Bonaparte 1803 eingeführten goldenen 20-Francs-Stücke, die von Tiolier geschnitten wurden.
...


(E?)(L?) http://dictionary.reference.com/
napoleon | Napoleon I | Napoleon II | Napoleon III

(E?)(L?) http://www.sacklunch.net/personalnames/N/Napoleon.html


(E?)(L?) http://www.symbols.com/encyclopedia/50/504.html

...
The element together with the quality are believed to give individuals strongly influenced by a need or desire to rule and command others, which in extreme cases (as with the Leos Napoleon and Mussolini) can have disastrous consequences.
...


(E?)(L?) http://www.thebanmappingproject.com/resources/glossary.html
Napoleonic Expedition

(E?)(L?) http://www.tierportraet.ch/
Napoleonweber

(E?)(L?) http://www.toonopedia.com/napoleon.htm
Napoleon and Uncle Elby

(E?)(L?) http://www.top40db.net/Find/Songs.asp?By=Artist&ID=1041&Match=Napoleon+XIV
They're Coming To Take Me Away, Ha-Haaa! - by Napoleon XIV

(E?)(L?) http://www.urbandictionary.com/define.php?term=Napoleon


(E?)(L1) http://www.urbandictionary.com/
angry napoleon syndrome | anti-napoleon dynamite

(E?)(L?) http://www.land.vic.gov.au/
In Victoriy, Australien, gibt einige Ortsnamen, in denen Napoleon verewigt wurde:
NAPOLEON GULLY | NAPOLEON HILL | NAPOLEONS | NAPOLEONS | NAPOLEONS FIRE STATION | NAPOLEONS PRIMARY SCHOOL

(E?)(L?) http://www.wein-plus.de/glossar/Napoleon.htm
Napoleons Lieblingsweine

(E?)(L1) http://www.who2.com/napoleonbonaparte.html
Napoleon Bonaparte

(E6)(L1) http://mathworld.wolfram.com/letters/F.html
First Napoleon Point

(E6)(L1) http://mathworld.wolfram.com/letters/I.html
Inner Napoleon Circle | Inner Napoleon Point | Inner Napoleon Triangle

(E6)(L1) http://mathworld.wolfram.com/letters/N.html
Napoleon Points | Napoleon Triangles | Napoleon-Feuerbach Cubic | Napoleon's Problem | Napoleon's Theorem

(E6)(L1) http://mathworld.wolfram.com/letters/O.html
Outer Napoleon Circle | Outer Napoleon Point | Outer Napoleon Triangle

(E6)(L1) http://mathworld.wolfram.com/letters/S.html
Second Napoleon Point

(E?)(L?) http://mathworld.wolfram.com/NapoleonsTheorem.html
Napoleon's Theorem

(E2)(L1) http://www.wordspy.com/waw/quotation-index.asp


(E?)(L?) http://www.yuni.com/famous_quotes.html
Napoleon Bonaparte

(E?)(L1) http://www.zeit.de/stimmts/geschichte/index


(E?)(L?) http://www.zeit.de/2002/13/200213_stimmts_rechtsve.xml
Rechts und links - Napoleon hat den Rechtsverkehr nur eingeführt, um auf einer anderen Straßenseite zu fahren als die Engländer

(E?)(L?) http://www.swissinfo.org/ger/suche/Result.html?siteSect=882&ty=ti&sid=8551465

...
Napoleonisches Schnapsbrenner-Privileg in Frankreich bleibt
...
Das Privileg, mit dem Napoleon besonders gute Soldaten auszeichnete, erlaubt es den "bouilleurs de cru", jährlich bis zu 20 Liter Kirsch- oder Zwetschgenwasser, Mirabellengeist oder Calvados zu destillieren - sofern sie eigene Obstbäume haben.
...


(E?)(L?) http://www.swissinfo.org/ger/suche/Result.html?siteSect=882&ty=st&sid=1623172
Napoleon und die Schweiz

1803 krempelt Napoleon die alte Schweiz um: Er verpasst dem Land eine neue Verfassung und den zweiten grossen Umbau seiner Geschichte.
Sechs Regionen kommen als gleichberechtigte Kantone dazu: Aargau, Graubünden, St. Gallen, Tessin, Thurgau und Waadt. Die neue Verfassung, die Mediationsakte, will den Ausgleich zwischen französisch geprägtem Fortschritt und alteidgenössicher Tradition.

(E?)(L?) http://www.swr.de/fmh/-/id=100722/nid=100722/did=2471872/tlbxew/index.html
Napoleon und die Hohenzollern - Eine Reise nach Hechingen, Haigerloch und Sigmaringen

(E?)(L?) http://www.textlog.de/35976.html
Karl Kraus: Nordau gegen Napoleon

(E?)(L?) http://www.textlog.de/tucholsky-napoleon-zweite.html

1907-1914: Napoleon der Zweite
Gestern fand hier im Olympia-Theater die Uraufführung einer Komödie ›Napoleon der Zweite‹ von Adalbert Cynthius statt. Max Pallenberg spielte die Titelrolle.
...


(E?)(L?) http://www.trailerseite.de/trailer-dvd/dvd-a-z/dvd-m.html
Napoleon Dynamite

(E?)(L1) http://www.wasistwas.de/


(E6)(L1) http://www.weltchronik.de/bio/main.htm
Napoleon I. Bonaparte | Napoleon III.

(E?)(L?) http://terra-x.zdf.de/ZDFde/inhalt/2/0,1872,2124194,00.html


(E?)(L?) http://terra-x.zdf.de/ZDFde/inhalt/15/0,1872,2028879,00.html
Napoleon - Wahrheit und Legende - Ein Kaiser mit Visionen für ein modernes Europa

Napoléon (W3)

(E?)(L1) http://66.46.185.79/bdl/gabarit_bdl.asp?t1=1&id=2727


(E?)(L1) http://agora.qc.ca/encyclopedie/recherche.nsf/Thematique?OpenForm&requete=L'abdication+de+Napol%e1on
L'abdication de Napoléon

(E?)(L1) http://agora.qc.ca/mot.nsf/Dossiers/Napoleon_III
Napoléon III

(E?)(L?) http://agora.qc.ca/encyclopedie/recherche.nsf/Thematique?OpenForm&requete=Napol%e1on+III
Napoléon III

(E?)(L1) http://agora.qc.ca/encyclopedie/recherche.nsf/Thematique?OpenForm&requete=Napol%e1on+%a1+l'Ile+d'elbe
Napoléon à l'Ile d'Elbe

(E?)(L?) http://agora.qc.ca/encyclopedie/recherche.nsf/Thematique?OpenForm&requete=Napol%e1on+Bonaparte


(E?)(L1) http://agora.qc.ca/mot.nsf/Dossiers/Simon-Napoleon_Parent
Parent Simon-Napoléon

(E?)(L1) http://agora.qc.ca/encyclopedie/recherche.nsf/Thematique?OpenForm&requete=Simon-Napol%e1on+Parent
Simon-Napoléon Parent

(E?)(L?) http://www.br-online.de/podcast/mp3-download/bayern2/mp3-download-podcast-kalenderblatt.shtml

Friede von Tilsit - 07.07.2008

07.07.1807: Knapp fünf Jahre nach Unterzeichnung des "Frieden von Tilsit" am 7. Juli 1807 hatte Napoléon ein gewaltiges Heer zusammengezogen - genannt "La Grande Armée". 600.000 Mann umfasste sie; nur ein Drittel davon waren Franzosen. Alle anderen Soldaten kamen aus verbündeten Ländern: Polen, Italien, Kroatien, Portugal, Spanien, Dänemark, der Schweiz, Österreich, Preußen - und Bayern ...

Audio abspielen | Audio runterladen | [Audio]-Infos

Joséphine de Beauharnais, Kaiserin Frankreichs und Gattin Napoléons, gestorben - 29.05.2008

29.05.1814: Joséphine de Beauharnais war Napoléons erste Ehefrau. Die arrangierte Ehe verlief leidenschaftlich, doch eine Scheidung war unausweichlich, weil sie keinen männlichen Thronfolger zur Welt brachte. 1814 starb Joséphine im Alter von nur 50 Jahren am 29. Mai an den Folgen einer Diphtherie. Die Nachricht von ihrem Tode erschütterte Frankreich - und Napoléon: Er liebte seine Joséphine über ihren Tod hinaus ...

Audio abspielen | Audio runterladen | [Audio]-Infos

Kalenderblatt 30.03.1806 - 30.03.2007

Joseph Napoléon wird König von Neapel

Audio abspielen | Audio runterladen | [Audio]-Infos

Kalenderblatt 02.10.1808 - 02.10.2006

Napoléon empfängt Goethe zum Frühstück.

Audio abspielen | Audio runterladen | [Audio]-Infos


(E?)(L?) http://www.classical-composers.org/comp/coste
Coste, Napoléon (1805-1883)

(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/etymologie/napoléon


(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/definition/napoléon
"Napoléon" bezeichnet auch ein 20Francs-Stück.

(E?)(L?) http://www.dhm.de/lemo/html/biografien/NapoleonIII/index.html
Napoléon III., 1808-1873

(E?)(L?) http://www.histoire-genealogie.com/spip.php?page=plan
L'an 1865, l'Empereur Napoléon III et mes aïeux | L'armée de Napoléon | Napoléon & Sarzane | Lettres inédites de Napoléon Ier à Marie-Louise | Seul contre Napoléon

(E1)(L1) http://www.hls-dhs-dss.ch/
Chancel, Napoléon

(E?)(L?) http://www.lexilogos.com/baviere_histoire.htm
Napoléon

(E1)(L1) http://www.maths-rometus.org/mathematiques/maths-et-mots/citations.asp?selecteditem=1405#id1405

Napoléon BONAPARTE, Napoléon Ier (1769 -1821)
"Il n'existe pas de sectes en géométrie."
"Les hommes sont comme les chiffres, ils n'acquièrent de valeur que par leur position."


(E?)(L?) http://www.paris-pittoresque.com/rues/2.htm

...
Napoléon et Mlle Georges:
Une dame napolitaine, fort à la mode sous Louis-Philippe, Mme Giccioli, demeura aussi au 42, où s'est retirée depuis une tragédienne, Mlle Georges Weymer. MMlles Duchesnois et Georges, les deux rivales, avaient justement fait leurs débuts au moment où la vieillesse de MMlles Clairon et Dumesnil touchaient, dans la retraite, au terme fatal. C'est à Mlle Georges que revient l'honneur d'avoir vu l'empereur de plus près que Talma lui-même ne le vit. L'entrevue la rendit si fière qu'elle s'en crut le droit de demander séance tenante un portrait pour souvenir ; mais Napoléon dit froidement, en lui montrant le côté face d'une pièce de quarante francs: Vous l'avez là.
...


(E?)(L?) http://www.pourquois.com/2004/08/pourquoi-napolon-t-il-perdu-la.html
Pourquoi Napoléon a-t-il perdu la bataille de Waterloo?

(E?)(L?) http://www.chass.utoronto.ca/epc/langueXIX/dg/09_t1-3.htm
§ 36. - Noms propres devenant noms communs: napoléon

Napoleon Attack, Napoleon Eröffnung, Napoleon Gambit (W3)

Napoleon war auch begeisterter Schachspieler. Und da es keiner seiner Generäle mit ihm verderben wollte, gewann er auch immer beim Schachspiel. Jedenfalls wurde auch eine von ihm favorisierte Eröffnung nach ihm "Napoleon Eröffnung" genannt.

(E?)(L?) http://www.chess.com/openings/
Napoleon im Schachspiel:

napoléonade (W3)

Mit dem Suffix "-ade" werden von (meist) Personen ausgeführte Handlungen bezeichnet - oder Handlungen, die an diejenigen bestimmter Personen erinnern. Neben der in Deutschland weniger üblichen "Napoleonade" findet man "Chaplinade", "Harlekinade", "Valentinade".

(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/etymologie/napoléonade


(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/definition/napoléonade


napoléonard (W3)

Ein Adjektiv zu "Napoléon".

(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/etymologie/napoléonard


(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/definition/napoléonard


napoléoncule (W3)

Die Endung "-cule" bewirkt eine Verniedlichung. Worauf sie jedoch zurückzuführen ist, konnte ich nicht herausfinden.
Ob es etwas mit ital. "culo" = "Arsch" oder mit lat. "culex" = "Mücke", "Schnake" zu tun hat?

(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/etymologie/napoléoncule


(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/definition/napoléoncule


napoléonerie (W3)

Die frz. "napoléonerie" scheint erst 1939 aufgekommen zu sein.

(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/etymologie/napoléonerie


(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/definition/napoléonerie


napoléonide (W3)

Frz. "napoléonide" kam 1840 auf. Die Endung "-ide" geht zurück auf griech. "-oiedes" = "ähnlich".

(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/etymologie/napoléonide


(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/definition/napoléonide


napoléonien (W3)

Frz. "napoléonien" kam 1809 auf.

(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/etymologie/napoléonien


(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/definition/napoléonien


(E?)(L?) http://www.histoire-genealogie.com/spip.php?page=plan
Empire napoléonien

napoléonienne (W3)

Frz. "napoléonien" kam 1809 auf.

(E?)(L1) http://agora.qc.ca/encyclopedie/recherche.nsf/Thematique?OpenForm&requete=Administration+napol%e1onienne
Administration napoléonienne

(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/etymologie/napoléonienne


(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/definition/napoléonienne


napoléoniser (W3)

In deutscher Übersetzung wurde es "napoleonisiern" heißen.

(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/etymologie/napoléoniser


(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/definition/napoléoniser


napoléonisme (W3)

Die Bildung mit "-isme", dt. "-ismus" geht auf die lateinisch Endung männlicher Substantive zurück.

(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/etymologie/napoléonisme


(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/definition/napoléonisme


napoléoniste (W3)

Ein Adjektiv zu "Napoléon", also etwa dt. "napoleonisch", ("napoleonistisch").

(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/etymologie/napoléoniste


(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/definition/napoléoniste


napoléonite (W3)

Die Begeisterung für Napoléon Ier und seine Politik trägt den Namen frz. "napoléonite" ("-ite" dient zur Bezeichnung eines "Anhängers" einer Sache oder einer Person).

(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/etymologie/napoléonite


(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/definition/napoléonite


napoléonomane (W3)

Ein begeisterter Anhänger Napoleons und seiner Politik heißt frz. "napoléonomane" (griech. "manikós" = "rasend", "wahnsinnig", "überspannt".

(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/etymologie/napoléonomane


(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/definition/napoléonomane


O

P

Q

R

Renaissance (W3)

Das Zeitalter der "Renaissance" (zwischen Mittelalter und Neuzeit, 14. bis 16. Jh.) verdankt seinen Namen der "Wiedergeburt", dem Wiederaufleben", der Rückbesinnung auf Werte und Formen der griechisch-römischen Antike in Literatur, Philosophie, Wissenschaft, Kunst und Architektur.

(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/etymologie/renaissance


(E?)(L?) http://www.renaissance-france.org/


(E?)(L?) http://www.renaissance-france.org/rabelais/pages/glossaire.html

PETIT GLOSSAIRE RABELAISIEN


Erstellt: 2010-11

Révolution (W3)

Frz. "révolution" = "Umdrehung", "Umwälzung" geht es zurück auf lat. "revolutio" = "Zurückdrehen" bzw. Bezug nehmend auf "evolutio": "revolutio" = "Zurückblättern". Im 13. Jh. tauchte es in der Astronomie auf, zur Bezeichnung des Umlaufs eines Sternes.

(E?)(L?) http://agora.qc.ca/encyclopedie/recherche.nsf/Resultats?OpenForm&requete=R%e1volution


(E?)(L?) http://agora.qc.ca/mot.nsf/Dossiers/Revolution

...
Jusqu'à la fin du XVIIIe siècle, le mot "révolution" désigne le mouvement circulaire d'un astre qui revient à son point de départ. C'est un terme de cosmologie, que la grande Encyclopédie mentionne à peine dans son sens politique, en prenant pour exemple la Révolution d'Angleterre.»
...


(E?)(L1) http://agora.qc.ca/encyclopedie.nsf/Index/Tous_les_dossiers_R


(E?)(L1) http://agora.qc.ca/encyclopedie.nsf/Index/Themes_L
La révolution copernicienne

(E?)(L1) http://agora.qc.ca/encyclopedie.nsf/Index/Themes_R
Révolution | Révolution américaine | Révolution anglaise | Révolution biologique | Révolution chinoise | Révolution copernicienne | Révolution française | Révolution industrielle | Révolution islamiste | Révolution russe | Révolution sexuelle | Révolution tranquille

(E?)(L?) http://www.cnrtl.fr/etymologie/révolution


(E?)(L?) http://www.domaine-vizille.fr/

Musée de la Révolution française


(E?)(L1) http://www.linternaute.com/histoire/categorie/27/a/1/1/histoire_de_la_revolution.shtml
Histoire de la Révolution

(E?)(L?) http://www.linternaute.com/histoire/magazine/dossier/07/revolution-restitution/presentation.shtml
La Révolution - Idéal ou trahison

(E?)(L?) http://www.linternaute.com/histoire/magazine/dossier/06/portraits-revolution/robespierre.shtml
Révolutionnaires - Portraits d'hommes engagés
Robespierre | Danton | Mirabeau | Marat | Saint-Just | Desmoulins | La Fayette | Sieyès | Bonaparte

(E?)(L?) http://www.linternaute.com/savoir/magazine/photo/la-comedie-francaise-sous-la-revolution/de-la-comedie-francaise-au-theatre-du-peuple-une-scene-troublee-par-la-revolution.shtml
Comédie-Française sous la Révolution (12 photos)

(E?)(L?) http://www.rue89.com/rue69/2010/07/03/sommes-nous-a-laube-dune-nouvelle-revolution-sexuelle-154901
Sommes-nous à l'aube d'une nouvelle révolution sexuelle ?

Erstellt: 2010-07

revolution-francaise
Revolution Francaise

(E?)(L?) http://www.revolution-francaise.org/




roi-president
Rois et Présidents, histoire de France et histoire politique

(E?)(L?) http://www.roi-president.com/

On ne retient que quelques noms des rois de France ou des dynasties : Mérovingien, Carolingien, Capétien, Henri IV, Louis XIV, Louis XVI, ou des présidents de la République française : Charles de Gaulle, Jacques Chirac.

Mais la France c'est plus de 1500 ans d'histoire et peu de gens connaissent aujourd'hui les noms des Rois ou Présidents qui ont façonné notre pays, savez-vous qui a été le premier Président de la République à être élu au suffrage direct. Non, eh bien c'est Louis Napoléon Bonaparte Prince-Président de la 2ème république. Nous ignorons beaucoup de choses de notre histoire, car aujourd'hui nous considérons cela comme mineur, cela est bien dommage, car on ne peut comprendre l'avenir qu'en maîtrisant son passé.

Ce site vous fera découvrir ces hommes qui ont construit notre pays.




(E?)(L?) http://www.roi-president.com/liste_biographie.php

LISTE DES BIOGRAPHIES EN LIGNE

Roi de France et Reine de France Empereur des Français Président de la république Française


(E?)(L?) http://www.roi-president.com/roi_de_france/liste_merovingiens.php

Roi des Francs Mérovingiens - Mérovingiens Roi des Francs Reines des Francs Mérovingiens - Mérovingiens Reine des Francs


(E?)(L?) http://www.roi-president.com/roi_de_france/liste_carolingiens.php

Roi des Francs Carolingiens - Carolingiens Roi des Francs et empereur d'occident Reines des Francs Carolingiens - Carolingiens Reine des Francs et imperatrice d'occident


(E?)(L?) http://www.roi-president.com/roi_de_france/liste_capetiens.php

Rois de France Capétiens - Capetiens Roi de France Reines de France Capétiens - Capetiens Reine de France


(E?)(L?) http://www.roi-president.com/roi_de_france/liste_capetiens_valois.php

Rois de France Capétiens Valois - Capétiens Valois Roi de France Reines de France Capétiens Valois - Capetiens Valois Reine de France


(E?)(L?) http://www.roi-president.com/roi_de_france/liste_capetiens_bourbon.php

Rois de France Capétiens Bourbon - Capétiens Bourbon Roi de France et de Navarre Reines de France Capétiens Bourbon - Capetiens Bourbon reine de France et de Navarre


(E?)(L?) http://www.roi-president.com/empereur_francais/liste_empereur_francais.php

Empereur français - Premier Empire Empereur des Français Impératrice française - Premier Empire Impératrice des Français


(E?)(L?) http://www.roi-president.com/empereur_francais/liste_empereur_francais2.php

Empereur français - Second Empire Empereur des Français Impératrice française - Second Empire Impératrice des Français


(E?)(L?) http://www.roi-president.com/president_republique/liste_republique_1.php

Histoire de France revolution française - 1ere République Chef d'État ou apparenté


(E?)(L?) http://www.roi-president.com/president_republique/liste_republique_2.php

président de la deuxieme republique - 2eme République Président de la republique


(E?)(L?) http://www.roi-president.com/president_republique/liste_republique_3.php

président de la troisième republique - 3eme République Président de la republique


(E?)(L?) http://www.roi-president.com/president_republique/liste_republique_4.php

président de la quatrieme republique - 4eme République Président de la republique


(E?)(L?) http://www.roi-president.com/president_republique/liste_republique_5.php

président de la cinquième republique - 5eme République Président de la republique


Erstellt: 2012-06

S

souverainsdefrance
Souverains de France
Portraits des souverains de France

(E?)(L?) http://souverainsdefrance.free.fr/

Portraits des souverains de France.
De Jean II Le Bon à Napoléon III.

Dans ce site, j'ai souhaité rassembler un grand nombre de portraits des rois et des empereurs de France, et de leurs proches.

En effet, je n'ai trouvé que peu de sites Internet qui présentaient l'ensemble de ces portraits; l'information sur ce sujet est, la plupart du temps, très dispersée. En outre, les documents sont souvent de faible qualité, et les légendes parfois très incomplètes. Dans la mesure du possible, j'ai sélectionné des oeuvres de bonne qualité, de grand format, et les légendes signalent le nom du peintre, le titre de l'oeuvre, les dates utiles, et la localisation de l'oeuvre (certaines légendes sont restées incomplètes par manque d'informations).
...



Erstellt: 2012-03

T

U

Uni Stanford
French Revolution Digital Archive

(E?)(L?) http://frda-stage.stanford.edu/en/images

A collaboration of the "Stanford University Libraries" and the "Bibliothèque nationale de France".

Images of the French Revolution

The Images are composed of high-resolution digital images of approximately 12,000 individual visual items, primarily prints, but also illustrations, medals, coins, and other objects, which display aspects of the Revolution. These materials were selected from across the BnF’s departments, and include thousands of images for the important collections entitled Hennin and De Vinck. Detailed metadata exists for the images, so that researchers can search by artist, subject, genre, and place.

The FRDA provides access to the most complete searchable digital archive of French Revolution images available. Images de la Révolution française is a benchmark image-base undertaken by the "Bibliothèque nationale de France" on the occasion of the Revolution’s bicentennial in 1989. It aimed to “allow the reader to explore the relationships, articulations and confrontations between the ideas of the Revolution and their metaphorical embodiment, the constant cross-fertilization of ideology and make-believe…” For this project the BnF created over 38,000 separate views of over 14, 000 individual images, showing closeups and dividing documents with discrete iconographic materials into appropriate sections. The Images, which were originally offered in analog format on laserdisc, had become extremely difficult to access due to rapid technological change. Within the framework of its digitization programs, the BnF rescanned at high resolution almost half of the images on the laserdisc from the original materials. New JPEG files were created from the original videodisc for the remaining images in the corpus. Now all of these images are available online as part of the FRDA.

Over 14,000 image-based items, primarily prints from the Departement des Estampes et de la Photographie, but also illustrations, medals, coins, and other objects, were selected for inclusion from across the BnF’s departments. Many originally entered the BnF on legal deposit, but others come from important collections acquired in the 19th and early 20th century. Two of these collections deserve special attention. The collection of Michel Hennin is notable not only for its size, but because it includes many prints omitted from the legal deposit that Hennin amassed during his time in Italy working for the Viceroy, Prince Eugène de Beauharnais. The print collection of Carl de Vinck, a Belgian diplomat, grew out of his father’s infatuation in Marie-Antoinette and expanded to focus more generally on visual representations of France during the century from Marie-Antoinette’s marriage to Louis XVI in 1770 until the Paris Commune of 1870.

The images selected for the digital archive concentrate solely on the period from 1787 through 1799, from the years immediately preceding the outbreak of the Revolution through the emergence of Napoleon. Only visual materials directly tied to the Revolution itself are included. While the texts of the AP are primarily of interest to serious students and scholars of the Revolution, these images expand the FRDA’s audience to the general public. The creators of the initial incarnation of the Images anticipated that scholars would use them for their research and teaching purposes, and that the public at large would find in them an important way of learning more about this foundational moment for the French nation.
...




Erstellt: 2014-02

Uni Tennessee
Neoclassical Nirvana

(E?)(L?) http://globegate.utm.edu/french/lit/neoclassical.html
Auf dieser Seite findet man eine lange Link-Liste zur französischen Geschichte des 17.Jh.


With its first version programmed by David Gatwood, this site's 260 links lead to the major historic events and literary issues of seventeenth-century France, and lead as well to over 500 literary works by 56 of the Grand Siècle's authors. It is the largest collection of its kind, and it stands as a library-style resource, without a critical appraisal of its links, because the Globe-Gate team feels very strongly that you should be making the choices. You might choose to begin with an examination of the "Splended century's chronology of events and personalities in our page: Le Grand Siècle: La France des années 1600.

TOPICAL & GENERAL LITERARY HISTORY
| Le Classicisme | Le Classicisme (Résumé) | Le XVIIe siècle | XVIIe siècle - Liste des auteurs | | Histoire: 1608-1661. Le mouvement précieux | Histoire: 1637-1715. La littérature classique | UNE HISTOIRE MOUVEMENTEE (Comédie française jusqu'à 1715) | L'Illustre Théâtre | La littérature classique | La littérature française du XVIIième siècle | Littérature française du dix-septième siècle | Littérature française du dix-septième siècle | Le mouvement précieux | Le Mouvement Précieux - XVIIème siècle | Plutarque (v50-v125-) | Querelle des Anciens et Modernes | Querelle des ANCIENS et des MODERNES | Les Salons et la Préciosité au XVIIème siècle | Les spectacles du Grand Siècle | Théâtre de la Foire de Paris | La tragédie | Travaux et recherches sur le XVIIe siècle, par Roger Duchêne

LANGUAGE
AUTHORS & ANYMOUS WORKS
Guillaume Amfrye, Abbé de Chaulieu (1639-*1720) | Madame Marie-Catherine d'Aulnoy (1650-1705) | Isaac de BENSERADE (1612-1691) | Isaac de Benserade (1612-*1691) | Cyrano de Bergerac | Nicolas Boileau (1636-1711) | Nicolas Boileau-Despréaux (1636-*1711) | Jacques Bossuet | Claude-Emmanuel Luillier, dit Chapelle (1626-*1686) | Circé en Postures (1678) | Guillaume Colletet (1598-*1659) | Pierre Corneille, (1606-1684) | René Descartes and Cartesianism | Antoinette DESHOULIERES (1638-1694) | L'Enlèvement de Proserpine (1695) | François Fénelon (1651-1715) | Jean-Ogier de GOMBAUD (1570- 1666) | Gabriel-Joseph de Guilleragues | L'Histoire de l'Archiduc Albert (1693) | Jean de la Bruyère (1645- 1696) | HERCULE DE LACGER (1600-1670) | Comtesse de La Fayette (1634- 1693) | Jean de la Fontaine (1621-*1695) | Claude LE PETIT (1638-1662) | Antoinette du Ligier de la Garde, Dame Deshouliées (1633-*1694) | Nicholas Malebranche (1638-1715) | François de MALHERBE (1555- 1628) | CLAUDE DE MALEVILLE(1596-1647) | Pierre de MARBEUF (1596-1645) | FRANCOIS MAUCROIX (1619-*1708) | François Maynard (1582-*1642) | Jean-Baptiste Molière (1622- 1673) | MONTAUSSIER (1610-1690) | Blaise Pascal (1623-1662) | Honorat de Racan, " Stances" (1589-*1670) | Jean Racine (1639-1699) | Jean-François Regnard (1655-*1709) | Francis, Duc de La Rochefoucauld (1613-1680) | Jean Retrou, Le Veritable Saint Genest (1645) | George Ruggle, Ignoramus (1615) | Madame de Sablé and Her Salon | Marc-Antoine Gérard de Saint-Amant (1594-*1661) | Jean-François SARASIN (1604?- 1654) | DESMARETS DE SAINT SORLIN (1595- 1676) | Paul Scarron (1610-*1660) | Scudéry, Georges de | Madeleine de Scudéry (1607-1701) | Madame de Sévigné | Charles Sorel | Gédeon Tallemant des Reaux, (1619- 1692) | Tristan L'hermite, François (1601- 1655) | Urfé (Honoré d')(1567 - 1625) | Théophile de VIAU (1590-1626) | Charles de VION DALIBRAY (1600- 1650) | Vincent Voiture (1598-*1648)


V

W

X

Y

Z

Bücher zur Kategorie:

Etymologie, Etimología, Étymologie, Etimologia, Etymology
FR Frankreich, Francia, France, Francia, France
Geschichte, Historia, Histoire, Storia, History

A

B

C

D

E

F

G

Grimaud, Renée
Petites Histoires des grands Châteaux

In den vielen kleinen Geschichten, die sich in französischen Schlössern abspielten findet man auch einige Hinweise zu Namensgebungen und Namen die zu Begriffen wurden.

(E?)(L?) http://www.editionsouestfrance.eu/livre-petites-histoires-des-grands-chateaux.html

Amours, naissances, faits d’armes, cours brillantes, événements politiques majeurs et anecdotes parfois inattendues ressurgissent du passé sous la plume de l’auteur dans ces cent châteaux répartis aux quatre coins de France. Biographie

Férue d'histoire de l'art et d'archéologie, Renée Grimaud est l'auteur de nombreux ouvrages consacrés à ces disciplines, parmi lesquels Nos ancêtres les Gaulois (Ouest-France, 2010) ou Mille et un secrets de l'histoire de France (Prat, 2012).

Informations complémentaires


Erstellt: 2014-05

H

Haupt, Heinz-Gerhard
Hinrichs, Ernst (Hrsg.)
Martens, Stefan
Müller, Heribert
Schneidmüller, Bernd
Tacke, Charlotte
Kleine Geschichte Frankreichs

(E?)(L1) http://www.amazon.ca/exec/obidos/ASIN/315010596X/etymologporta-20


(E?)(L1) http://www.amazon.de/exec/obidos/ASIN/315010596X/etymologety0f-21


(E?)(L1) http://www.amazon.fr/exec/obidos/ASIN/315010596X/etymologetymo-21


(E?)(L1) http://www.amazon.co.uk/exec/obidos/ASIN/315010596X/etymologety0d-21


(E?)(L1) http://www.amazon.com/exec/obidos/ASIN/315010596X/etymologpor09-20
Gebundene Ausgabe: 507 Seiten
Verlag: Reclam, Ditzingen; Auflage: aktualis. u. erg. Ausg. (Februar 2006)
Sprache: Deutsch


Kurzbeschreibung
Die vorliegende 'Kleine Geschichte Frankreichs' ist das Werk von sechs Fachgelehrten, die jeweils für einen bestimmten Zeitraum verantwortlich zeichnen und in ihren Beiträgen (gegliedert in Epochenüberblick, chronologosche Tabellen, Darstellung, Bibliographie) zugleich kompetent und verständlich über die Grundzüge der französischen Geschichte informieren. Ein Buch, das sowohl für den Fachmann wie für den interessierten Laien geschrieben ist.Dr. Ernst Hinrichs ist Professor für Geschichte der Frühen Neuzeit an der Universität Oldenburg und Leiter des Forschungsinstituts für die Geschichte Preußens e.V. in Berlin.

Autorenportrait
Dr. Ernst Hinrichs ist Professor für Geschichte der Frühen Neuzeit an der Universität Oldenburg und Leiter des Forschungsinstituts für die Geschichte Preußens e.V. in Berlin.


(E?)(L?) http://www.bpb.de/publikationen/YJ49FK,0,0,Kleine_Geschichte_Frankreichs.html

Herausgeber: Ernst Hinrichs
Seiten 496
Erscheinungsdatum 06.03.2006
Erscheinungsort Bonn
Bestellnummer 1538
Bereitstellungspauschale 4,00 EUR

Inhalt
Frankreich zählt zu den ältesten europäischen Nationen: Die Entwicklung zur Monarchie nahm ihren Anfang nach der Auflösung des karolingischen Reiches. Sie fand mit der Französischen Revolution ein gewaltsames Ende, wirkt aber in den im Lauf der Geschichte "französisch" gewordenen Regionen bis in unsere Zeit einheitsstiftend und kontinuitätsfördernd nach.

Sechs namhafte Fachwissenschaftlerinnen und -wissenschaftler zeichnen jeweils für einen Abschnitt der Geschichte Frankreichs verantwortlich: Die Entstehung Frankreichs; Frankreich im Spätmittelalter; Renaissance, Religionskriege und Begründung der absoluten Monarchie; Absolute Monarchie und Ancien Régime; Von der Französischen Revolution bis zum Ende der Julimonarchie; Von der Zweiten Republik bis zum Ersten Weltkrieg.


(E?)(L?) http://www.reclam.de/detail/978-3-15-010596-2?query=Klene+Geschichte

507 S.
Aktual. und erg. Ausg. 2006
ISBN: 978-3-15-010596-2
EUR (D): 19,90
Vom Vertrag von Verdun im Jahr 843, der das Reich Karls des Großen in drei Reiche aufteilte, deren westliches - das westfränkische Reich - allmählich zu Frankreich wurde, bis zum französischen "non" zur EU-Verfassung im Sommer 2005: Die Kleine Geschichte Frankreichs reicht bis in die allerjüngste Zeitgeschichte. Sie bietet den vollständigen, zuverlässigen und zugleich handlichen Überblick über die großen nationalgeschichtlichen Linien, den man von Reclams Nationalgeschichten erwartet.

Inhaltsverzeichnis
Die Entstehung Frankreichs (9.Jahrhundert - 1270) - Frankreich im Spätmittelalter: Vom Königsstaat zur Königsnation (1270-1498) - Renaissance, Religionskriege und Begründung der absoluten Monarchie (1498-1661) - Absolute Monarchie und Ancien Régime (1661-1789) - Von der Französischen Revolution bis zum Ende der Julimonarchie (1789-1848) - Von der Zweiten Republik bis zum Ersten Weltkrieg (1848-1914) - Vom Ersten Weltkrieg bis zum Ende des Vichy-Regimes (1914-1944) - Frankreich seit dem Ende des Zweiten Weltkriegs.


I

J

K

L

M

N

O

P

Q

R

S

Stoppel, Karl
La France. Regards sur un pays voisin
Eine Textsammlung zur Frankreichkunde

(E?)(L?) http://www.reclam.de/

288 S.
ISBN: 978-3-15-009068-8

Texte zur Geschichte Frankreichs und zu allen wesentlichen Facetten seiner geographischen, politischen, gesellschaftlichen und kulturellen Verfassung: Von der Herausbildung des Staates und der Entwicklung der Sprache, von Paris und den Regionen, von historischen Großtaten und dem Alltagsleben, von der Académie française und der modernen Küche, von der Encyclopédie und der "Ente".

Texte in der Originalsprache, mit Übersetzungen schwieriger Wörter am Fuß jeder Seite, Nachwort und Literaturhinweisen.


Erstellt: 2014-11

T

U

universalis
Histoire de France

(E?)(L?) http://www.universalis.fr/boutique/Histoire-de-France.htm

Collection prestige - volumes reliés pleine toile avec jaquette - format 20,5 x 27 cm

Une nouvelle génération de chercheurs pour une nouvelle histoire de France, vivante, passionnante, qui témoigne de l’effervescence, de la richesse et de la fécondité de l’école historique française.

Sous la direction de Joël Cornette, historien, professeur des universités, Grand Prix d’histoire de l’Académie française pour l’ensemble de son œuvre, avec Jean-Louis Biget et Henry Rousso.

L’histoire de France est notre passé commun et, plus encore, notre patrimoine collectif et personnel.

Elle se doit également d’être un débat constant, entre générations d’historiens tout d’abord, entre spécialistes ensuite. et, parce qu’elle est vivante, inépuisable, diverse, elle est tout autant source d’études que de passion.

C’est le premier mérite de l’Histoire de France dirigée par Joël Cornette que de nous offrir un regard neuf à travers les travaux d’une nouvelle génération de spécialistes de la discipline, rendus ici dans toute leur richesse et leur faconde.

cette HISTOIRE DE FRANCE fait naturellement la synthèse des événements, de la conjoncture, mais elle accorde également une importance centrale à l' analyse profonde de l’économie et de la société . Elle s’attache à étudier le pouvoir politique, la culture, les croyances... dans leurs formes et leur expression. et elle n’oublie pas de relater le quotidien de l’époque étudiée, à travers des sujets tels que l’habitat, l’alimentation.

Iconographie, témoignages de contemporains, graphiques, plans, notices biographiques... ce sont plus de 2 000 documents sources qui permettent d’illustrer les développements.

La cartographie, riche et originale, rend parfaitement compte d’une histoire en mouvement.

Retrouvez dans chaque volume

Les chapitres: Ils forment un récit, reprenant les grands thèmes et les chronologies : démographie, production, institutions, culture...

L'atelier des historiens: Le lecteur vit avec l’historien sa manière de travailler. L’atelier de l’historien met en lumière les sources historiques et les débats d’historiens que la période a engendrés. Un atout majeur.

Les annexes:
Indispensables pour comprendre le travail de l’historien, elles reprennent :


Erstellt: 2011-06

V

W

X

Y

Z